InterTice 2010. Premier bilan L’édition 2010 se termine sur un grand succès

, par Serge Raynaud

Introduction

Intertice est un temps fort de réflexion et de bilan pour rendre compte de l’impact des Tice [1] sur la transmission des savoirs, sur l’évolution de l’enseignement et sur l’activité des élèves.
InterTice ce sont trois jours durant lesquels les acteurs de l’enseignement général, technologique et professionnel présentent leurs pratiques dans les classes numériques, les ateliers ou les salles d’animation. Ces trois journées sont l’occasion de se rencontrer et de partager sur les matériels et outils innovants et leurs usages.
Des conférences et des colloques permettent d’assister à des présentations et des échanges de grande qualité sur les enjeux de l’école et du numérique.

Un lieu

Le salon s’est déroulé au CNIT - Paris La-Défense.
Le Centre des nouvelles industries et technologies, plus connu sous son acronyme « CNIT » est un bâtiment moderne de forme triangulaire auquel on accède soit par l’esplanade de La Défense (Parvis de La-Défense) soit par les accès de métro ou RER.

Une date majeure : 2010

Plus encore que les autres années, le salon InterTice 2010 marquera le monde éducatif. Par sa dimension plus vaste, par sa durée de trois jours, par la qualité et la diversité d’animations plus nombreuses, par le nombre croissant de partenaires présents, InterTice devient la référence en matière de Tice et d’éducation.

Les visiteurs ne s’y sont pas trompés et ont pu juger de la richesse du salon. Les délégations officielles, françaises et étrangères ont honoré le salon de leur présence.
Plusieurs ministres dont Messieurs Devedjian et Madelin ont visité le salon.
Alain Boissinot, Recteur de l’académie de Versailles, Chancelier des universités a honoré de sa présence les trois journées du salon InterTice 2010.

Patrick Devedjian, Président du Conseil Général des Hauts-de-Seine, Ministre auprès du premier Ministre, chargé de la mise en œuvre du plan de relance, Alain Boissinot, Recteur de l’académie de Versailles, Chancelier des universités, et douze chefs d’établissement ont signé le 11 mai 2010 sur le salon une convention pour le déploiement de l’environnement numérique des collèges dès la rentrée 2010 dans le département des Hauts-de-Seine (92).

Des outils

Cette année on assiste à une vraie « révolution informatique » : tout en douceur les outils évoluent vers plus de souplesse et de convivialité dans leur prise en main, les systèmes très intuitifs offrent toujours plus de fonctionnalités, les connexions et les interactivités sont optimisées par des flux toujours plus fiables et plus performants, la miniaturisation, l’autonomie et la perte de poids des équipements sont des atouts non négligeables.
Et, cerise sur le gâteau, les logiciels libres développés par des communautés de passionnés dont bon nombre de formateurs du monde de l’éducation permettent d’exploiter à moindre coût ces évolutions.

Ces paramètres contribuent à un développement rapide des installations : TNI, Cube Tice [2] , ENT [3], baladodiffusion [4], logiciels libres [5], et le CRDP de l’académie de Versailles devient le premier site français présent sur iTunesU...

Des usages

Dans ce contexte, et sous l’impulsion de Pascal Cotentin, Inspecteur d’académie, Directeur du CRDP de l’académie de Versailles et Conseiller de Monsieur le recteur pour les Tice, des usages et leurs nécessaires accompagnements à destination des pédagogues sont proposés.

Colloques, conférences, animations, ateliers et classes numériques se sont succédés de neuf à dix-huit heures les mardi et mercredi. Mais dès le lundi 10 à quatorze heures, le ton était donné :

  • Usages de l’internet ;
  • Le web et le droit ;
  • L’information sur le net ;
  • Quelles formations pour l’internet ;
  • Médias numériques et enjeux pour l’école ;
  • Les réseaux sociaux ;
  • Information, communication et réseaux sociaux ;
  • Environnement numérique de travail ;
  • Tableau numérique interactif ;
  • Logiciels libres et enseignement ;
  • Usage de Twitter en classe ;
  • WebRadio : comment et pourquoi ;
  • Enquêtes sur le web : argumentaires et crédibilité ;
  • Reportage radio et vidéo ;
  • Montage vidéo ;
  • Sites et blogs ;
  • Visioconférence ;
  • Baladodiffusion ;
  • Brevet informatique et internet (B2i) ;
  • Tice et enseignement professionnel et technologique ;
  • Robotique ;
  • Télé-enseignement ;
  • Nomadisme ;
  • ...

Voici un aperçu très succinct des nombreux thèmes abordés et débattus cette année avec des acteurs du monde éducatif, des spécialistes de l’enfance et de l’adolescence, des scientifiques, des journalistes, des décideurs, des partenaires, des professionnels de l’informatique,...

Des stands

Les stands permettent de présenter des outils et leurs usages. Et entre les stands le public peut participer aux ateliers [6] et aux animations [7]. Ce sont des moments au cours desquels des pratiques sont évoquées, des informations sont échangées, des contacts sont pris. Toutes ces pistes, toutes ces voies couvrent tous les champs disciplinaires et tous les niveaux de formation depuis l’enseignement en classes de maternelle jusqu’aux mastères d’université à Bac + 5 .

RestoTice

Ce stand présente les activités des filières Hôtellerie-Restauration et Métiers de l’Alimentation, autour de sites internet :

A ces espaces publics, gratuits et en libre accès hébergés et développés par le Département des Technologies de l’Information et de la Communication (DTIC) du CRDP de l’académie de Versailles, il faut ajouter depuis ce salon un nouvel accès aux ressources sur internet dévoilé officiellement le mardi 11 mai 2010 au CNIT : le portail iTunesU.

Cette année le stand RestoTice proposait sur cent mètres carrés des présentations sur TNI [8], ...

Des élèves accompagnés par leurs professeurs ont animé le stand. Des démonstrations de bar ont permis de mettre à l’honneur la mention complémentaire Employé Barman du lycée des métiers de l’hôtellerie et du tourisme de Saint-Quentin-En-Yvelines à Guyancourt ainsi que les formations de BEP Métiers de la restauration et de l’hôtellerie et Baccalauréat professionnel Restauration du lycée des métiers Camille-Claudel à Mantes-La-Ville. (Voir la carte de France des établissements).
Les élèves de ces lycées ont réalisé et servi aux visiteurs le cocktail « Intertice 2010 » (Voir sa réalisation sur la WebTV Restauration).

Interviews :
Marion Jaillet, élève en Mention complémentaire Employé Barman

Thomas Durieux, élève en 1e Baccalauréat professionnel

Et, pour couronner ces démonstrations, les élèves de CAP Pâtissier du Lycée des Métiers Auguste-Escoffier d’Éragny-Sur-Oise ont réalisé sous la conduite de leurs professeurs de délicieux petits fours sucrés, montrant par leur savoir-faire toute la qualité des formations de la filière des métiers de l’alimentation.

Nous avons ainsi pu montrer comment les Tice étaient intégrées dans nos enseignements de filières professionnelles et technologiques, mettre en évidence la transversalité des sites et des fiches, proposer l’accès aux nombreuses ressources.

Nous sommes également associés au projet iTunesU, ce qui permettra de disposer des films de la webTV Restauration en téléchargement gratuit au format MP4 via le portail iTunes Store ainsi que des fiches interactives au format PDF.
Voir les explications pour accéder à ces ressources

De nombreux visiteurs ont pu apprécier le dynamisme de nos filières de formation et la qualité professionnelle remarquable des quatre élèves présents pour les accueillir.

Des liens

Accéder aux liens et ressources mentionnés dans cet article :

A voir sur le web :

Conclusion

InterTice 2010 est fini : vive InterTice 2011 !

Remerciements  :
Les élèves de Saint-Quentin-En-Yvelines -Marion Jaillet et Vincent Valentini- (MC Employé Barman),
Ceux de mantes-La-Ville -Thomas Durieux et Martin Pottier- (1e année Bac Pro) ;
Clémence et Laurent Nadiras (Camille-Claudel, respectivement professeurs de Services et Commercialisation et Organisation et Production culinaire) ;
Michel Clément (Saint-Quentin-En-Yvelines), professeur de Bar ;
Jean-Yves Nicolas, ATCT Camille-Claudel.

Serge Raynaud, webmestre.

Notes

[1Tice : Technologies de l’information et de la communication pour l’éducation. Voir sur Wikipédia

[2En un seul appareil, le Cube Tice permet, en toute simplicité, de regrouper un vidéoprojecteur, une paire d’enceintes et un lecteur CD/DVD/USB. Découvrir le Cube Tice

[3Un espace numérique de travail ou environnement numérique de travail (ENT) est un point d’accès au système d’information des établissements d’enseignement. Voir les ENT sur Wikipédia

[4Le podcasting ou la baladodiffusion est un moyen de diffusion de fichiers (audio, vidéo ou autres) sur Internet appelés podcasts ou balados. Lire la suite sur Wikipédia

[5Un logiciel libre est un logiciel dont on possède le code source, et dont la licence permet la libre rediffusion de ces sources éventuellement modifiées. Lire la suite sur Énuma, Logiciels libres

[6Sur les ateliers le public est acteur. Des ordinateurs en réseau et connectés permettent de suivre et expérimenter en direct les exercices proposés

[7Les animations sont un temps d’échange du public à l’issue d’une présentation ou d’une démonstration d’outils et de leurs usages

[8TNI ou TBI : Tableau Numérique Interactif ou Tableau Blanc Interactif cet outil complet se compose d’un vidéoprojecteur à courte focale, d’un ordinateur connecté et d’une suite logicielle spécifique qui confère au tableau des propriétés tactiles. Le logiciel du tableau permet également de réaliser de nombreuses actions : captures d’écran, enregistrement du travail en cours, conversion sous divers formats, la Reconnaissance Optique de Caractères (ROC ou OCR en anglais pour Optical character recognition qui est une technologie qui permet de transformer du texte manuscrit en texte d’imprimerie