En direct du 7e Trophée Mumm - Temps 5 7e édition -Lundi 30 mars 2009

, par Serge Raynaud

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.
À consommer avec modération.

Article obsolète mis à jour le 09/02/2022 .
(Présentation, indexation, logo, intertitres, liens).
Serge Raynaud


JPEG - 6.6 ko
3 avril 2008

Présentation

Le Trophée Mumm, fruit d’un partenariat entre le Champagne G.H.Mumm et l’Éducation Nationale est un temps fort des Arts de la table et du service. Les mentions sommellerie et employé barman relèvent de ces métiers qu’il faut montrer et mettre en évidence. Ce sont de très beaux métiers.
Surtout, il faut dire qu’il n’est de bon repas sans bon service, qu’un cocktail, la présence d’un vin unique, un accord met-vin judicieux transforment souvent un bon moment en un temps inoubliable.

Temps 5 : après l’effervescence, le temps des récompenses

La pression monte et atteint son extremum. Nous sommes au paroxysme du suspense.
Anne-Marie Perret (Champagnes G.H. Mumm) et Richard Demoulin (Lycée de Bazeilles), créateurs du Trophée Mumm, annoncent les résultats.
Plus exactement, il s’agit d’un compte à rebours.

- Sommellerie. C’est insoutenable. Les noms se suivent : Monsieur X, Monsieur Y. Soudain, Julia Oudill, du lycée des métiers de Talence, académie de Bordeaux réalise que seul son nom n’a pas été encore prononcé.
Tous les regards se tournent vers elle, dans les bras de Muriel Lafourcade, son professeur :
« Première du 7e Trophée Mumm en sommellerie, Mademoiselle... »
Cris de joie. Émotion intense. Fébrilité pour accéder au podium. Et l’envie immédiate de faire partager son bonheur.

Merci Mademoiselle pour ce sens aigu d’un partage auquel j’ai aussi été convié. Pensez donc ! J’avais questionné Julia et mis en ligne ses propos assortis de quelques photographies dès 13 heures...
Signe prémonitoire ? Si oui, admettons qu’il est bien plus facile de prédire un avenir radieux en le lisant dans quelques bulles de Champagne Mumm que dans une boule de cristal.
Je n’ai donc aucun mérite...

- Puis vient le tour des barmen. La lutte pour la première place va se jouer entre les amis venus de Sète (Décidément la mémoire du grand Georges nous accompagne !) et ceux de Saint-Quentin-En-Yvelines, à Guyancourt.
Les candidats s’apprécient et sont ensemble, aux côtés de leurs professeurs collègues et complices de longue date. Le landernau des mentions barmen est un petit milieu professionnel dans lequel tout le monde se connaît et s’apprécie.

Le dernier candidat est appelé :
Sylvain Valat, lycée des métiers de l’hôtellerie et du tourisme de Saint-Quentin-En -Yvelines à Guyancourt est lauréat du 7e Trophée Mumm en bar.

La fête sera belle et partagée : tous les candidats ont accompli un travail remarquable. Les personnalités sont conquise et le parrain Jean-Luc Petitrenaud est sous le charme. Les Arts de la table ne seront pas en péril tant que durera le Trophée Mumm.

Photographies

Crédit photographique : Atelier Michel Jolyot

Les deux lauréats

JPEG - 440.2 ko
2 avril 2009
Sylvain Valat, lauréat 2009

mention employé barman

Lycée de Saint-Quentin-En-Yvelines

académie de Versailles

Julia Oudill, lauréate 2009

mention sommellerie

Lycée hôtelier de Talence

académie de Bordeaux

JPEG - 600.7 ko
2 avril 2009


l’ensemble des candidats,
les membres du jury, les personnalités et les organisateurs