Changement climatique, agriculture et alimentation Réflexions autour de la COP21

, par Serge Raynaud

Préambule

La perspective du réchauffement de la planète s’accompagne d’un lot de projections alarmistes : fonte des glaciers, hausse du niveau des océans et des mers, augmentation de la pollution, qui doivent entraîner des catastrophes humaines, des déplacements massifs de population, des disparitions d’îles et d’états, des épisodes climatiques violents tels que des tempêtes, des ouragans.

L’alimentation et ses processus de productions agricoles ne seront pas épargnés. D’ailleurs, à y regarder de plus près, depuis plus de dix ans, des signaux nous sont envoyés.
La gestion des ressources alimentaires et la gestion de l’eau sont deux éléments qui ont un impact direct sur les populations, leur cadre de vie, mais aussi sur leur survie et donc sur la paix dans le monde.

Je vous propose, à l’occasion de la COP21 à Paris-Le Bourget de pointer vers des recherches, des articles ou des vidéos qui montrent les impacts déjà mesurés du réchauffement climatique sur l’agriculture et l’alimentation et les piste de réponses que la recherche agronomique explore pour trouver des solutions palliatives.

COP21-CMP11

Visiter le site de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques : www.cop21.gouv.fr

Ministère de l’agriculture

Visiter le dossier thématique sur le site du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt : « Environnement et climat ».

Agriculture et climat - Ludovic Larbodière
L’agriculture est impactée par le changement climatique. Elle est aussi responsable de 20 % environ des émissions de gaz à effet de serre. Elle assure également un rôle de stockage de carbone dans les sols et de production de matériaux et d’énergie renouvelables. Ludovic Larbodière est chargé de mission au bureau du changement climatique et de la biodiversité (DGPE) et participe aux négociations européennes et internationales dans le cadre de la préparation de la conférence de Paris COP 21. Il nous éclaire sur ces enjeux et sur la manière dont l’agriculture peut contribuer pour faire face au changement climatique.

Viticulture

Dans le pourtour méditerranéen, le degré moyen est passé de 10,8 ° en 1980 à 13,7 ° en 2013 Source INRA - Pech Rouge, Gruissan). C’est dû à l’augmentation naturelle du taux de sucre dans le raisin. En cause : le réchauffement climatique.
L’INRA travaille sur plusieurs pistes et ses chercheurs ne manquent pas de solutions :

Lire la Gazette n° 1383 « L’eau, c’est l’avenir du vin ! »

PDF - 1.4 Mo
INRA - Pech Rouge. La Gazette n°1383
Irrigation et jus de raisin
INRA Pech Rouge - Gruissan – 1er décembre 2015

Source  : Le site INRA de Pech Rouge

Vidéo

À la recherche du vin du futur.
La hausse des températures entraîne une augmentation naturelle du taux d’alcool. Les chercheurs de l’Inra essayent de trouver des solutions pour préparer l’avenir.


À la recherche du vin du futur

Source  : FranceTVinfo

Et la bière ?

L’influence du climat sur la qualité de la bière.
Le réchauffement du climat de notre planète n’épargnera personne. Catastrophes naturelles (tempêtes, inondations, ...), submersions de territoires, ... sont prévues. Mais ce sont aussi les conditions de la fabrication des produits qui seront modifiées et donc la qualité des produits eux-mêmes. Exemple de la la bière belge Lambic, mondialement connue.
Lire la suite et voir la vidéo

Source : EuropeEnImage.net www.europeenimages.net

Dossier du CIRAD

Le Cirad est l’organisme français de recherche agronomique et de coopération internationale pour le développement durable des régions tropicales et méditerranéennes.

Changement climatique et agriculture.
D’ici la fin de ce siècle, les changements de température et de précipitation, la hausse du niveau des mers et l’augmentation probable des événements climatiques extrêmes vont avoir un impact considérable sur l’agriculture. Or à l’échelle mondiale, l’agriculture, la déforestation et les autres utilisations des terres sont responsables d’environ 25% des émissions de gaz à effet de serre. Face à ces changements, assurer la sécurité alimentaire de tous, et notamment des populations les plus pauvres, est un défi planétaire majeur. Les agricultures vont devoir s’adapter à de nouveaux contextes. L’atténuation des émissions fait aussi partie des objectifs. Cela impose des changements profonds.

Ressources pédagogiques

Educagri est la maison d’édition de l’enseignement agricole. Elle propose des ressources pédagogiques accessibles depuis ce dossier :

Liens

Sur Wikipédia :