Mention « fait maison » Démarches administratives officielles

, par Serge Raynaud


Une contribution de Serge Decourcelle, ancien professeur d’économie-gestion, Diplômé d’expertise comptable et expert près les Cours d’Appel d’Orléans et Nantes.

Présentation

En restauration, la mention « fait maison » permet de valoriser le savoir-faire du métier de cuisinier et d’informer le consommateur que le plat qu’il va manger a été cuisiné sur place à partir de produits bruts. Qui a le droit d’utiliser cette mention ? Quelles sont les conditions pour l’utiliser ? Toutes les informations.

- Source : www.economie.gouv.fr

Cette loi s’impose à tous les établissements de restauration, traditionnelle, de chaînes, rapide mais aussi les traiteurs qui vendent des plats préparés dans leur boutique, sur les marchés de plein air, dans les halles couvertes, sur leur stand à l’occasion d’une foire, d’une fête, etc...
- Mention « Fait maison »

Une aide en ligne

Le site du ministère de l’Économie, des Finances, de l’Action et des Comptes Publics propose d’accompagner les actrices et acteurs de la restauration au travers d’un dossier dédié et des textes officiels intrinsèques :
- Restauration : qu’est-ce que la mention « fait maison » ?

Vous aurez accès sur cette page à tous les textes et recommandations officiels ainsi qu’à des conseils, logos et étiquettes à imprimer.

Dossier à télécharger

Cette page PDF reprend le contenu de l’article ci-dessus. Envoyée par Serge Decourcelle, je l’ai complétée en rendant les liens actifs :

PDF - 780.2 ko
Restauration : qu’est-ce que la mention « fait maison »
Source : www.economie.gouv.fr – 27 novembre 2019

Liens

- Site du ministère de l’Économie, des Finances, de l’Action et des Comptes Publics
- Page dédiée : Restauration : qu’est-ce que la mention « fait maison » ?