Livre blanc « Le petit déjeuner à la française » Présentation de la conférence de presse

, par Serge Raynaud

Présentation

JPEG - 200.7 ko
Le buffet
Adocom-RP – 15 septembre 2017

Le Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière (CNIEL) est membre du collectif « Le petit déjeuner à la française » et il a convié deux lycées hôteliers de l’académie de Versailles pour participer à la la matinée de présentation à la presse :

- Le lycée des métiers de bouche et d’Hôtellerie Château des Coudraies à Étiolles,
- Le lycée des métiers de l’hôtellerie, de la gestion et du commerce Santos-Dumont à Saint-Cloud.

JPEG - 106 ko
Le service du petit déjeuner à la française
Réalisation : Mention complémentaire barman
S. Raynaud – 15 septembre 2017
JPEG - 114.3 ko
Pièce de décor
Réalisation : bac pro Boulanger Pâtissier
S. Raynaud – 15 septembre 2017

Les filières hôtellerie-restauration et métiers de l’alimentation à l’honneur

Les élèves de première baccalauréat professionnel Boulanger Pâtissier d’Étiolles ont préparé les pains et les viennoiseries ainsi que des pièces de décor.
Les élèves de mention complémentaire Barman de Saint-Cloud ont assuré le service des petits déjeuners.

JPEG - 313.4 ko
Viennoiseries du lycée des coudraies - Étiolles
Adocom-RP – 15 septembre 2017

Ils étaient encadrés par leurs professeurs ; les chefs d’établissement et les Directeurs délégués aux formations ont assisté à la manifestation à laquelle ont également participé les deux inspectrices des filières hôtellerie-restauration et métiers de l’alimentation, Mesdames Minardi et Jouanot.

Nous avons été accueillis par Philippe Rochard, Responsable du Pôle HORS MEDIA au CNIEL.

Vidéo : interview de Philippe Rochard - CNIEL

Objectifs du collectif

C’est la rentrée ! C’est le moment de (re)prendre les bonnes habitudes alimentaires en consacrant du temps à la prise du petit-déjeuner, cet incontournable du modèle alimentaire à la française. le Programme National Nutrition Santé (PNNS) recommande de soigner ce repas qui doit couvrir à lui seul un quart des besoins énergétiques de la journée [1] .
Pourtant, de plus en plus de Français sautent au moins un petit-déjeuner par semaine : c’est désormais le cas d’1 adulte sur 5 [2] et d’1 enfant sur 5 [3], deux fois plus qu’il y a 10 ans. Chez les enfants, arriver à jeun le matin à l’école n’est pas sans conséquence : plus de 8 enseignants sur 10 estiment que les enfants n’ayant pas pris de petit-déjeuner sont davantage fatigués et moins attentifs [4] .
Cette année, le Collectif du Petit-déjeuner à la française poursuit ses actions pour sensibiliser, les élèves notamment, à l’importance de ce premier repas de la journée.
Il a notamment constitué un Comité d’Orientation avec lequel il a défini une série de recommandations pour favoriser les actions des équipes pédagogiques des établissements scolaires.
Ces mesures sont publiées dans un livre Blanc qui fait un état des lieux des initiatives pédagogiques sur le petit-déjeuner menées dans les écoles et des projets déjà mis en place. les meilleures initiatives identifiées lors de l’audit sont récompensées par les 1ers Trophées du Petit-Déjeuner en milieu scolaire.

Les moyens mobilisés

Le collectif du petit-déjeuner à la française appelle l’école et les pouvoirs publics à renforcer leur rôle pour l’éducation alimentaire.

  • Trois actions sont conduites :
    - Un livre blanc : il dresse un état des lieux de la sensibilisation au petit-déjeuner en milieu scolaire,
    - Les Trophées du petit-déjeuner en milieu scolaire ; pour cette première édition les trois meilleures initiatives ont été récompensées :
JPEG - 130.3 ko
Les lauréats des 1ers Trophées
Adocom-RP – 15 septembre 2017
JPEG - 141.9 ko
1er prix remis par Stéphane Layani, PDG du MIN de Rungis
Adocom-RP – 15 septembre 2017
JPEG - 156.9 ko
Le 1er prix pour les Vosges
Adocom-RP – 15 septembre 2017

JPEG - 94.3 ko
2e prix pour Argenteuil
Adocom-RP – 15 septembre 2017
JPEG - 102 ko
Prix coup de coeur pour Chaville, Hauts-de-Seine
Adocom-RP – 15 septembre 2017

  1. Collège Maurice-Barrès à Charmes (Vosges),
  2. Lycée Georges-Braque à Argenteuil (Val d’Oise),
  3. L’association « Sens & Avenir », membre de l’Association Nationale pour l’Éducation au Goût des Jeunes (ANEGJ) à Chaville (Hauts de Seine).

- Des recommandations : des mesures pour développer la sensibilisation des élèves.

  • Ces actions visent à enrayer le déclin constaté du petit-déjeuner à la française.

Les membres du Collectif

Ce sont, par ordre alphabétique :
-  Boulangers du Grand Paris : Syndicat patronal des Boulangers-Pâtissiers du Grand Paris

-  CNIEL : Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière - Maison du Lait

-  CSFL : Chambre Syndicale Française de la Levure

-  Syndilait : organisation professionnelle regroupant en France les fabricants de laits de consommation liquides

-  UNIJUS : Union Nationale Interprofessionnelle des Jus de Fruits


JPEG - 98.1 ko
Caroline Le Poultier, Directrice générale du CNIEL
Adocom-RP – 15 septembre 2017
JPEG - 80.1 ko
Yves Legros, Président de Syndilait
Adocom-RP – 15 septembre 2017
JPEG - 78.3 ko
Emmanuel Vasseneix, Président d’UNIJUS
Adocom-RP – 15 septembre 2017

Le petit déjeuner à la française

Pilier de l’équilibre alimentaire, il est composé de quatre familles de produits incontournables :
- un produit céréalier,
- un produit fruitier,
- un produit laitier,
- une boisson, chaude ou froide.

Il peut s’agir par exemple de savourer une tartine de pain beurrée, du jus de fruits et un bol de lait pour bien commencer la journée !

Chaque intervenant a apporté sa pierre à la construction de pistes pour améliorer la présence de petits déjeuners à la française, notamment en milieu scolaire et favoriser une alimentation saine et équilibrée :

Vidéo de la conférence de presse

Téléchargements - Livre blanc et dossier de presse

  • Vous pouvez télécharger les documents ci-dessous :
    PDF - 1.3 Mo
    Livre blanc « Le petit déjeuner à la française »
    Collectif du petit déjeuner à la française – 19 septembre 2017
    PDF - 1.7 Mo
    Dossier de presse « Le petit déjeuner à la Francaise »
    Collectif du petit déjeuner à la française – 15 septembre 2017

Remerciements

- Philippe Rochard - CNIEL
- Élisa Sombart, Com’Publics (Documents PDF)
- Arnaud Narcy, ADOCOM - RP (Vidéo de captation et photos)
- Boulangers du Grand Paris : Syndicat patronal des Boulangers-Pâtissiers du Grand Paris
- CNIEL : Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière - Maison du Lait
- CSFL : Chambre Syndicale Française de la Levure
- Syndilait : organisation professionnelle regroupant en France les fabricants de laits de consommation liquides
- UNIJUS : Union Nationale Interprofessionnelle des Jus de Fruits

Photographies

Le crédit photo est mentionné dans les remerciements.
Les photographies sont publiées sous licence Creative Commons et peuvent être utilisées. (Usage commercial interdit).

Notes

[1Source : mangerbouger.fr 1 Un bon petit déjeuner pour des matins boostés

[2Source : CREDOC/CCAF 2013

[3Source : CREDOC/CCAF 2016

[4Source : enquête CREDOC menée auprès de 500 enseignants sur l’année scolaire 2014/2015