Actualités

Les nouvelles de la filière Hôtellerie-Restauration

En bref

  • Actions éducatives. Journée franco-allemande du 22 janvier 2017

    À l’occasion de la célébration du traité de l’Élysée par le Président de la République française et par le Chancelier de la République fédérale d’Allemagne le 22 janvier 2003, cette date est devenue dans les deux pays, la « Journée franco-allemande ». Cette décision s’inscrit dans le cadre des orientations définies dans le plan stratégique arrêté lors du 4e conseil des ministres franco-allemand du 26 octobre 2004 et dans l’ « agenda franco-allemand 2020 » adopté par le 12e conseil des ministres franco-allemand du 4 février 2010.

    Cette journée permet de présenter aux élèves et à leurs familles les avantages que représente le choix de l’allemand comme première ou deuxième langue vivante dans un parcours scolaire et, plus largement, tout l’intérêt du multilinguisme en Europe et dans le monde aujourd’hui.
    (Extrait).

    Lire la note de service n° 2016-178 du 29-11-2016 et accéder aux ressources

  • Groupes de métiers, classes et options au titre desquels le diplôme Un des meilleurs ouvriers de France peut être délivré

    Diplôme

    Article 1 - Les groupes de métiers, les classes et les options, au titre desquels peut être délivré le diplôme Un des meilleurs ouvriers de France sont fixés dans les annexes I à XVII au présent arrêté.

    Article 2 - L’arrêté du 27 décembre 2012 relatif aux groupes de métiers, aux classes et aux options, au titre desquels le diplôme Un des meilleurs ouvriers de France peut être délivré est abrogé.

    Article 3 - La directrice générale de l’enseignement scolaire est chargée de l’exécution du présent arrêté qui sera publié au Journal officiel de la République française.

    Fait le 10 octobre 2016

    Pour la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche
    et par délégation,
    La directrice générale de l’enseignement scolaire,
    Florence Robine

    Lire l’arrêté du 10-10-2016 - J.O. du 26-10-2016 et accéder aux annexes

  • Développer les liens entre la jeunesse, la défense et la sécurité nationale

    Application du protocole interministériel du 20 mai 2016

    La signature, le 20 mai 2016 du nouveau protocole entre les ministères chargés de la défense, de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche et de l’agriculture, marque à la fois le renouveau d’une action inscrite dans la continuité républicaine depuis le premier protocole Chevènement-Hernu de 1984, et la réponse à une actualité brûlante. Il constitue l’un des premiers volets de la « Grande mobilisation de l’école pour les valeurs de la République ».
    (Extrait)

    Lire la circulaire n° 2016-176 du 22-11-2016

  • Actions éducatives. Journée anniversaire de la loi du 9 décembre 1905

    Journée anniversaire de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l’État (9 décembre 2016)

    La date du 9 décembre 1905 a marqué une étape majeure dans le processus historique d’institution, en France, d’une République laïque qui, selon les termes de l’article premier de la loi concernant la séparation des Églises et de l’État, « assure la liberté de conscience » et « garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées [...] dans l’intérêt de l’ordre public ». Près de vingt ans après les deux grandes lois du 28 mars 1882 et du 30 octobre 1886 instituant respectivement, dans l’école publique, la laïcité des enseignements et celle des personnels, la loi du 9 décembre 1905 a enraciné la laïcité dans les institutions de notre République.

    Le 9 décembre 2016, date du 111e anniversaire de la loi de 1905, est une journée à laquelle le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche souhaite donner une solennité particulière. Cet anniversaire fournit l’occasion de rappeler l’importance d’une pédagogie de la laïcité, principe fondateur de notre École et de notre République, ainsi que des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité qui lui sont étroitement liées et que l’École a pour mission de transmettre et de faire partager aux élèves.
    (Extrait)

    Lire la circulaire n°2016-181 du 22-11-2016

  • Actions éducatives. Développer et structurer les relations École-entreprise

    Développer et structurer les relations École-entreprise dès l’année scolaire 2016-2017 et pour les années scolaires suivantes

    L’éducation nationale a une tradition ancienne de travail avec le monde professionnel, notamment au sein des lycées professionnels et des CFA publics.

    La ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche a annoncé le 2 décembre 2015 [1] une série de mesures visant au développement et à l’amélioration des relations École-monde professionnel dans l’ensemble de l’éducation nationale, y compris au collège et en lycée général et technologique, et à plusieurs échelles du territoire à l’issue du rapport Demontès.

    De plus, par la signature d’une plateforme commune, l’État s’est engagé le 30 mars dernier au côté des régions à soutenir l’emploi, la formation professionnelle et le développement économique.
    (Extraits)

    Lire la circulaire n° 2016-183 du 22-11-2016

  • Bac général et technologique. Langues étrangères et régionales pouvant faire l’objet d’épreuves de langues vivantes

    La présente note remplace la note de service n° 2012-162 du 18 octobre 2012 modifiée parue au B.O.E.N n° 41 du 8 novembre 2012.

    Elle entre en vigueur à compter de la session 2017 de l’examen du baccalauréat général et technologique, à l’exception de la série sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration (STHR) pour laquelle les dispositions spécifiques sont applicables à compter de la session 2018.

    Les dispositions relatives à la série hôtellerie restent applicables pour la session 2017 exclusivement.

    I.3 Dans la série STHR

    Les dispositions relatives à la série STHR sont applicables à compter de la session 2018.

    I.3-1 Épreuves obligatoires

    L’une des deux langues vivantes obligatoires choisies par le candidat est obligatoirement l’anglais.

    Peuvent faire l’objet d’épreuves obligatoires au baccalauréat STHR, les langues vivantes suivantes :

    - au titre des épreuves obligatoires de langue vivante 1 : allemand, anglais, arabe, arménien, cambodgien, chinois, coréen, danois, espagnol, finnois, grec moderne, hébreu, italien, japonais, néerlandais, norvégien, persan, polonais, portugais, russe, suédois, turc, vietnamien.

    - au titre des épreuves obligatoires de langue vivante 2, étrangère ou régionale : allemand, anglais, arabe, arménien, cambodgien, chinois, coréen, danois, espagnol, finnois, grec moderne, hébreu, italien, japonais, néerlandais, norvégien, persan, polonais, portugais, russe, suédois, turc, vietnamien, basque, breton, catalan, corse, créole, langues mélanésiennes, occitan-langue d’oc, tahitien, wallisien et futunien.

    I.3-2 Épreuves facultatives

    Pour la série STHR :
    - peuvent faire l’objet d’épreuves facultatives orales, les langues suivantes : allemand, anglais, arabe, chinois, danois, espagnol, grec moderne, hébreu, italien, japonais, néerlandais, polonais, portugais, russe, basque, breton, catalan, créole, corse, gallo, langues mélanésiennes, occitan-langue d’oc, langues régionales d’alsace et des pays mosellans, tahitien, wallisien et futunien ;
    - peuvent faire l’objet d’épreuves facultatives écrites, les langues suivantes : albanais, amharique, arménien, bambara, berbère, bulgare, cambodgien, coréen, croate, estonien, finnois, haoussa, hindi, hongrois, indonésien-malais, laotien, lituanien, macédonien, malgache, norvégien, persan, peul, roumain, serbe, slovaque, slovène, suédois, swahili, tamoul, tchèque, turc, vietnamien. Cas particulier : les candidats à l’épreuve de berbère choisissent, lors de l’inscription à l’examen, l’un des trois dialectes suivants :
    - berbère Chleuh ;
    - berbère Kabyle ;
    - berbère Rifain.

    (Extraits ; texte intégral en lien ci-dessous)

    Lire la note de service n° 2016-177 du 22-11-2016

  • Actions éducatives. Journée internationale des droits de l’enfant

    La France, comme de nombreux autres pays, a fixé au 20 novembre de chaque année une journée internationale des droits fondamentaux de l’enfant. Cette date a été choisie par le Parlement en 1995 afin de commémorer l’adoption par l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies du texte de la Convention relative aux droits de l’enfant, le 20 novembre 1989. Entrée en vigueur en France dès 1990, cette convention internationale, qui consacre notamment la notion d’intérêt supérieur de l’enfant, décline les différents droits que les pays signataires s’engagent à reconnaître aux moins de dix-huit ans, en fixant des normes en matière de soins, de santé, d’éducation et de services juridiques, civils et sociaux. La convention institue l’enfant « sujet de droit », bouleversant la conception traditionnelle de l’enfant « objet de droit ».

    Le Défenseur des droits, autorité constitutionnelle indépendante, est notamment chargé de défendre et de promouvoir l’intérêt supérieur et les droits de l’enfant consacrés par la loi ou par un engagement international régulièrement ratifié ou approuvé par la France (loi organique n° 2011-333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits). Dans ce cadre, le Défenseur des droits est chargé de veiller à l’application de la Convention des droits de l’enfant (CDE).
    (Extrait).

    Lire la note de service n° 2016-171 du 16-11-2016

  • Concours général des lycées. Organisation - session 2017

    La présente note de service a pour objet de préciser les modalités d’inscription et le calendrier de la session 2017 du concours général des lycées, qui est ouvert aux trente et une disciplines dont la liste figure en annexe de l’arrêté du 3 novembre 1986 modifié définissant le concours général des lycées.

    J’appelle votre attention sur deux évolutions réglementaires qui entrent en vigueur à compter de la session 2017 du concours général des lycées. La première modification porte sur la création d’une nouvelle épreuve de mathématiques dédiée uniquement aux élèves de terminale des séries ES et L. La seconde concerne l’ouverture des neuf épreuves de langues vivantes aux élèves de terminale des séries technologiques.
    (Extrait).

    Lire la note de service n° 2016-172 du 15-11-2016

  • Concours général des métiers. Organisation - session 2017

    La présente note de service a pour objet de préciser les modalités de mise en œuvre et d’organisation de la session 2017 du concours général des métiers, qui est ouvert aux dix-sept spécialités de baccalauréat professionnel dont la liste figure en annexe, ainsi qu’au brevet des métiers d’art ébéniste conformément aux dispositions de l’arrêté du 18 avril 2016 relatif aux brevets des métiers d’art concernés par le concours général des métiers.

    Je vous rappelle que le concours général des métiers repose sur une épreuve professionnelle en deux parties, disjointes dans le temps, dont la nature, la définition et la durée sont précisées en annexe.
    - La première partie se déroule dans chaque académie. Des regroupements interacadémiques pour les spécialités à petits flux peuvent cependant être effectués.
    - À l’issue de la première partie, les candidats retenus par le jury passent la seconde partie de l’épreuve, dite « finale », dans l’établissement et l’académie d’accueil désignés par l’académie pilote. Cette seconde partie de l’épreuve est pratique et/ou orale et est adaptée aux spécificités de chaque spécialité de baccalauréat professionnel.
    (Extraits).

    Lire la note de service n° 2016-173 du 15-11-2016

  • Les élèves de Savigny-le-Temple au jury du Prix Goncourt des Lycéens

    Le JT de la première partie de soirée de France 3 : le 19/20, du mercredi 16 novembre 2016 , présenté par Carole Gaessler est disponible en direct et en replay ici.

    À 18’16’’ un reportage vous entraîne à la rencontre des élèves de baccalauréat technologique série hôtellerie du lycée des Métiers du tertiaire et de l’hôtellerie de Savigny le Temple, académie de Créteil.
    Ils participent au Prix Goncourt des Lycéens.

    Voir ou revoir le JT de 19/20 du mercredi 16 novembre 2016 de France 3

Sélection

  • Liste de diffusion

    Gérez votre inscription à la newsletter du site

Articles dans cette partie (79)