23e Concours Malongo 2017. Résultats et vidéos Jeune professionnel du café. Points de vue sur le concours

, par Serge Raynaud

Présentation

Créée en 1934, l’entreprise des « cafés Malongo » est animée par des principes de qualité qui fondent sa réputation.

Valoriser ce produit haut de gamme, innover et toujours respecter les hommes sont trois valeurs qui régissent la culture de cette entreprise à taille humaine. Elles s’accordent d’autant mieux avec la filière de l’hôtellerie et de la restauration qu’elles conjuguent passion et plaisir à servir dans la tasse d’un consommateur avisé.

En 1992, son PDG, Jean-Pierre Blanc, rencontre le Padre van der Hoff au Mexique. Cette rencontre avec le fondateur du commerce équitable l’encourager à travailler avec les petits producteurs.

Également soucieux de s’inscrire dans la logique du développement durable et de l’agriculture biologique, il s’investit dans ces domaines.

En 1995, le « Concours du Jeune professionnel du Café » est lancé. Il témoigne d’une volonté de développer la formation sur le café dans les lycées hôteliers.

En 2008, la rencontre avec l’inspection générale, permet de donner au concours des finalités pédagogiques en proposant de l’adapter aux niveaux des concurrents (BEP, Bac et BTS) et en affirmant la dimension de communication commerciale.

Depuis, ce concours a su évoluer et s’adapter aux cursus d’enseignement tout en gardant en perspective les exigences d’une clientèle toujours plus apte à reconnaître un « bon café ».

L’excellence des candidates et candidats qui se confrontent lors des journées de Nice au lycée Paul-Augier fait de ce concours un temps fort de l’année scolaire et conforte le partenariat remarquable de l’Éducation nationale avec Malongo.

Palmarès de la session 2017

Vingt-trois candidates et candidats se sont retrouvés à Nice les 29 & 30 mars 2017. À l’issue des épreuves de qualifications, trois finaliste se sont confrontés devant un public fourni aux exigences de la « grande finale ». Voici les résultats :

- 1e : Mathilde Audubert, lycée Alexandre-Dumas – Illkirch, académie de Strasbourg,
- 2e : Jarvis Moyeux, lycée le Castel – Dijon, académie de Dijon,
- 3e : Antoine Giannone, lycée hôtelier de Marseille – académie d’Aix-Marseille.

Des prix ont été attribués aux candidats lors des différentes épreuves de sélection :
- Prix expresso : Amandine Lefèvre, lycée des métiers de Bazeilles, académie de Reims,
- Prix cappuccino : Véronique Pertuiset, lycée hôtelier de Marseille, académie d’Aix-Marseille
- Prix boisson signature : Emma Bastide, lycée hôtelier d’Occitanie – Toulouse, académie de Toulouse,
- Prix carte des cafés : Nicolas Durandet, lycée hôtelier de Gascogne – Talence, académie de Bordeaux,
- Prix dégustation/Cup Tasting : Jérémy Sanchez, lycée des métiers de l’hôtellerie et du tourisme de Saint-Quentin-En-Yvelines – Guyancourt, académie de Versailles,
- Prix du meilleur CAP : Dylan Roux, lycée professionnel Charles Cros – Carcassonne, académie de Montpellier.

Vidéos des interviews

Jean-Pierre Blanc, PDG de Malongo était accompagné de vingt-quatre collaborateurs. Côté éducation nationale, Alain Henriet et Michel Lugnier, Inspecteurs généraux de l’Éducation nationale du groupe Économie et Gestion étaient présents, rejoints par Isabelle Colombari, IA-IPR Économie-Gestion et Patrick Demeusoy, IEN-ET Économie-Gestion.
Avec eux, étaient présents tous les enseignants et formateurs qui accompagnent les candidats et les personnels du lycée Paul-Augier.
Cette mobilisation montre, si besoin en était, l’intérêt partagé porté à ce magnifique concours.

Mais qu’en pensent les candidats, les enseignants, et bien d’autres acteurs présents lors de cette édition 2017 ?

Interview de Sébastien Bove, Responsable Pôle Formation - Malongo

Lorsque vous croisez Sébastien Bove, généralement Paola Wintenberger n’est pas bien loin...
Ils sont, tous deux, les acteurs et les interlocuteurs privilégiés du partenariat entre Malongo et l’Éducation nationale.
Toujours à l’écoute, porteurs d’idées et de projets, ils nous aident à accompagner les élèves et les étudiants dans leur découverte du Monde des Cafés.
Cette année, l’équipe de collaborateurs de Malongo mobilisée pour le concours était constituée de vingt-quatre personnes, dont Jean-Pierre Blanc, le Président Directeur Général.
Cette présence et cette forte mobilisation sont une des clés de la réussite de ce concours, réussite incontestée à laquelle il faut joindre les équipes du lycée Paul-Augier de Nice.

Au lycée Paul-Augier, sous la direction d’Alain Marie [1], Proviseur secondé par Vincent Vergult, Proviseur-adjoint, Alain Gilbert, Gestionnaire et Jean-Paul Gravelle, DDF, les enseignants et les élèves se sont mobilisés pour offrir aux invités et aux candidats et à leurs accompagnants des prestations de très grande qualité et d’un niveau qui relève de la haute gastronomie.

Interview de Carinne Teyssandier, animatrice et journaliste

Carinne Teyssandier est journaliste et animatrice d’émissions de télévision.
Depuis quelques années, elle anime le concours « Jeune Professionnel du Café - Malongo ».
Observatrice attentive, elle sait mettre en lumière les candidats, les temps forts du concours, les moments clés.
Bienveillante, elle a toujours un mot d’encouragement et de réconfort pour ces jeunes venus se confronter dans des épreuves de très haut niveau.

Elle a accepté de passer de l’autre côté du miroir et de nous faire partager sa vision du concours et de l’implication de Malongo et de l’Éducation nationale, des formations, du lycée Paul-Augier et elle porte des mots justes, enthousiastes, empreints d’une grande sincérité.

Rien n’a été préparé ; c’est du « live », comme on dit aujourd’hui [2].
D’habitude, c’est elle qui réalise les interviews...
Juste retour des choses, sont implication est telle que j’ai souhaité lui donner la parole.
Merci infiniment, Carinne Teyssandier, d’avoir immédiatement acquiescé !

Interviews croisées « Nuova Simonelli » - Machines à expresso

Pour faire du café, ce n’est pas si simple qu’il y paraît de prime abord.
Déjà, il faut avoir de bons cafés.
Puis il faut maîtriser les techniques de réalisation des cafés.
Tout cela, Malongo connaît et excelle dans ces domaines qui ont fait sa réputation.

Mais entre le choix du bon produit et sa mise en œuvre, il faut un outil, essentiel : la machine à expresso.

Nicolas Poirot-Crouvezier et Diego Tolentinati représentent la marque « Nuova Simonelli », partenaire du concours « Jeune Professionnel du Café ».
Les machines qu’ils proposent réunissent de nombreuses qualité de fabrication. Elle doivent être fiables, avoir des réglages stables, une maintenance facilitée, des capacités de production élevées, etc.
Ce sont des machines professionnelles et en plus elles sont belles.

Pour le concours les candidats bénéficient d’une prise en main de ces machines réalisée par les barista de Malongo ; Nicolas Poirot-Crouvezier et Diego Tolentinati ne sont jamais très loin et peuvent prodiguer conseils et recommandations.

Interview d’un candidat :Jérémy Sanchez - Guyancourt

Jérémy Sanchez est élève en terminale baccalauréat technologique au lycée des métiers de l’hôtellerie et du tourisme de Saint-Quentin-En-Yvelines à Guyancourt, académie de Versailles.
Il a remporté le prix de « Cup Tasting », une épreuve redoutable qui consiste à déterminer l’origine de cafés « expresso » ; seuls l’odorat et le goût sont ms à contribution...
Il évoque ce que représente pour lui cette belle aventure.
Son propos est complété par celui de son professeur, Philippe Gouvernet, un fidèle du concours puisqu’il fait participer avec succès des élèves de baccalauréat depuis plus de dix ans !

Interview d’une ancienne candidate :Clémentine Lahalle - Nice

Clémentine Lahalle étudie en BTS hôtellerie-restauration au lycée Paul-Augier de Nice, académie éponyme.
Entre le lycée et Malongo, entreprise établie à Nice, c’est une longue histoire qui renforce le partenariat national.
Il faut dire qu’à Paul-Augier, les concours, on connaît : Clémentine a pour camarade de promotion Anaïs Rosso qui a obtenu le quatrième prix du concours « De l’École aux Étoiles » promotion 2017 !
Alain marie [3], le Proviseur, secondé par son Proviseur-adjoint Vincent Vergult, le Gestionnaire Alain Gilbert et le DDF, Jean-Paul Gravelle ont mobilisé les équipes enseignantes et leur élèves pour que la fête soit encore plus belle !
Clémentine nous fait part de son expérience et surtout des retombées professionnelles qui ont suivi sa participation en 2016 au Concours « Jeune Professionnel du Café - Malongo ».
Elle encourage les élèves et étudiants à se préparer, s’inscrire et à participer à l’édition 2018 !

Interview d’une candidate : Laure Bouché - Orchies

Laure Bouché est élève en terminale baccalauréat technologique au lycée Notre-Dame de la Providence à Orchies, académie de Lille.
Elle évoque sa préparation, l’aide de son professeur qui l’accompagne et avec lui le soutien des acteurs de son établissement de formation.
Au-delà, elle évoque un temps fort de sa scolarité, fait de partages, de découvertes et d’apprentissages. Autant d’expériences qui lui seront utiles lors des épreuves de l’examen du baccalauréat.
Elle gardera un souvenir fort de son séjour à Nice, du lycée Paul-Augier et toutes les personnes avec qui elle a pu échanger.

Liens

  • Visiter le site de la société des cafés Malongo :
    - Malongo

Notes

[1À la rentrée de Septembre 2017, Alain Marie sera Proviseur du lycée René-Auffray de Clichy, académie de Versailles ; Denis Férault sera le nouveau proviseur de Paul-Augier.

[2Live : anglicisme à la mode... On devrait dire « pris sur le vif », « spontané », « en direct »...

[3À la rentrée de Septembre 2017, Alain Marie sera Proviseur du lycée René-Auffray de Clichy, académie de Versailles ; Denis Férault sera le nouveau proviseur de Paul-Augier.