Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité - 27 janvier 2016

Le 18 octobre 2002, les ministres européens de l’éducation ont adopté, à l’initiative du « Conseil de l’Europe, la déclaration créant la Journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité dans les établissements scolaires des États membres. La France et l’Allemagne ont choisi de fixer cette commémoration annuelle au 27 janvier, date anniversaire de la « libération » du camp d’Auschwitz.

Cette Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité fournit l’occasion d’une réflexion sur les valeurs fondatrices de l’humanisme moderne, telles la dignité de la personne et le respect de la vie d’autrui, qu’il importe de faire partager aux enfants de notre pays. Cette démarche conditionne l’établissement et la perpétuation de la « culture commune » qui, selon l’expression du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, a pour rôle « d’éclairer le sens des enseignements ».

L’année scolaire 2015-2016 est marquée par la commémoration du soixante-dixième anniversaire du procès de Nuremberg (novembre 1945 - octobre 1946) et du centenaire du génocide des Arméniens (avril 1915 - juillet 1916). »

Lien : Lire la note de service n° 2016-003 du 19-1-2016