Les fromages voyagent aux risques et périls des commanditaires Politique commerciale et gestion des risques de transport par la Société des Caves Réunies de Roquefort (1840-1860), par Sylvie Vabre

, par Serge Raynaud

Syvie Vabre est professeur agrégé à l’Université Toulouse Le Mirail et responsable d’une licence professionnelle Images et Histoire (formation d’étudiants capables de choisir, commenter et valoriser des documents iconographiques).
Rencontrée lors des troisièmes Rencontres François Rabelais de Tours, Sylvie Vabre participait au Forum Alimentation et Culture où elle fit des interventions remarquables sur la Société des Caves de Roquefort.
En effet, son exposé historique permit d’apprendre comment, à partir de techniques d’affinage, de conservation, de transport et de mercatique particulièrement bien adaptées, ce produit est devenu le fer de lance de tout un terroir et de toute une région, véritable moteur économique et objet de cohésion sociale.
Et que dire alors des saveurs de ce fromage connu dans le monde entier !

Sylvie Vabre a montré beaucoup d’enthousiasme et d’intérêt pour nos métiers et notre filière. Spontanément, elle a accepté de contribuer et nous propose un lien vers une de ses publications sur le site de l’ Association Française des Historiens Économistes (AFHE).

  • Son article « Les fromages voyagent aux risques et périls des commanditaires », n’est plus publié aujourd’hui.
    Il est disponible en archives papier en consultant le N° 86 de « La Revue du Rouergue », de juillet 2005.