Pistes complémentaires proposées suite au Message de D.Catoir.

, par Yannick Masson

Pistes complémentaires proposées suite au Message de D.Catoir.

Quelques questions :
1- Faut-il proposer à nos collègues de restaurant et d’hébergement la proposition que nous avons émise afin qu’ils donnent aussi leur avis sur la forme et éventuellement qu’ils adoptent une présentation similaire ?

2-Il est possible à mon avis de donner un "esprit plus technologique" en donnant comme thème générique " Quels savoir et compétences doit-on maîtriser pour travailler en production culinaire, aujourd’hui ?" en place de "« Qu’est-ce qu’être cuisinier, aujourd’hui ? ». Qu’en pensez-vous ?

3- Concernant la certification, le point prioritaire est de se mettre d’accord sur la typologie de l’évaluation dans le domaine culinaire. CCF, épreuve ponctuelle, évaluation mixte ?
Pour ma part, je propose à votre analyse les idées suivantes :
- Épreuve de technologies culinaires : Épreuve ponctuelle orale (30min maximum) basée sur :
- un exposé réalisé par l’élève ayant comme support un dossier informatique correspondant à une analyse de situation vécue en entreprise ou problématique professionnelle vécue (DATE en deuxième année) et développée avec les savoirs acquis ultérieurement.
- en entretien composé autour de questionnement du jury sur la thématique traitée élargies à des contenus technologiques (l’épreuve écrite me semblant trop s’appuyer sur des connaissances et pas assez sur le réalisme professionnel).
- Épreuve de pratiques culinaires : Épreuve ponctuelle de 3h avec techniques de base imposées à partir d’un panier de denrées + 30min d’entretien avec le jury sur les points suivants : Présentation commerciale de la prestation, coût, analyse organoleptique, dérivés potentiels du plat proposé.

A suivre......
Y.MASSON