Mieux Vivre Ensemble En Occitanie Saint-Chély d’Apcher - le « Trait d’Union »

, par Serge Raynaud


Une contribution de Patrick Bouffety, professeur de cuisine au lycée hôtelier du Sacré-Coeur à Saint-Chély d’Apcher, académie de Montpellier.
Voir le site du lycée dans la carte des établissements de la filière de formation.

Présentation

La Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée a lancé le budget participatif « Mieux vivre ensemble : luttons contre le racisme et l’antisémitisme ».
L’objectif est de faire émerger et soutenir des initiatives citoyennes qui contribuent à cette ambition.
Ce budget participatif affiche cinq objectifs :
- Déconstruire les préjugés et éduquer à l’antiracisme ;
- Développer des outils pédagogiques sur ces thématiques, qui s’adressent aux plus jeunes et qui permettent de faire évoluer les mentalités et les pratiques ;
- Améliorer la connaissance du territoire ;
- Favoriser la connaissance de la législation et sensibiliser au processus judiciaire ;
- Amener la réflexion sur ces thématiques en particularité à des jeunes et à des publics qui n’abordent pas ces thématiques habituellement.

Un vote citoyen a été ouvert et 30 projets sur 49 ont été sélectionnés par rapport aux critères d’éligibilité du budget participatif.

JPEG - 157.3 ko
Couverture Facebook
26 novembre 2021

Le projet porté par le lycée hôtelier du Sacré-Coeur à Saint-Chély d’Apcher a été retenu : il s’intitule le « Trait d’Union ».

JPEG - 30.9 ko
LE TRAIT D UNION
26 novembre 2021

Le « Trait d’Union »

Le « Trait d’Union » a pour objectif de recycler un ancien container maritime en un Espace de Vie, de Cultures et d’Échanges.
Ce futur espace d’échanges et de rencontres aura pour but de mettre en valeur les principes du « Vivre Ensemble » dans une approche pédagogique et éducative.

Cet espace sera consacré aux élèves et aux étudiants voulant organiser des ateliers, des expositions, organiser des débats autour des problématiques de société comme le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie, le harcèlement et toutes formes d’exclusion.
Les jeunes auront donc la possibilité d’organiser des événements conviviaux et structurants autour d’une thématique, de proposer une offre de restauration, d’ateliers, expositions où ils pourront se retrouver.

Les lauréats sont les projets ayant obtenu le plus de vote citoyen. Ils recevront une subvention pouvant aller jusqu’à 50 000 € afin d’être menés à bien.

Résultats du vote citoyen

À l’issue du vote, les résultats ont placés l’Ensemble Scolaire du Sacré Cœur en 2e position de la Région avec 732 voix pour son projet : « Le Trait d’Union ».

« Le Trait d’Union, c’est un projet ambitieux qui a démarré en 2020 avec la collaboration précieuse de l’équipe de Direction du Sacré Cœur. Nous sommes fiers de pouvoir contribuer à une action qui donne du sens aux mots. »

Le projet a obtenu une subvention de 50 000 € de la région afin de mener à bien ses objectifs.

Un conteneur maritime recyclé

« Le Trait d’Union », c’est au départ le recyclage d’un container maritime en espace de vie et d’échange pour lutter contre le racisme et toutes formes d’exclusion ou discrimination.

JPEG - 155.8 ko
Les étudiants et le conteneur
26 novembre 2021

Cet espace comprend un service de restauration, avec la mise en œuvre de circuits courts et des produits locaux.
Patrick Bouffety, a piloté le projet imaginé par trois étudiantes de BTS MHR.

« Nous avions ce conteneur, acheté il y a des années par notre direction, et qui servait à entreposer des matériels divers. J’ai fait travailler des élèves par groupes autour de cette idée pour présenter un projet dans le cadre des budgets participatifs de la région ; et l’un d’eux est sorti du lot. Il a été imaginé par trois étudiantes d’une classe de BTS MHR dans le cadre d’un cours d’ingénierie d’hôtellerie-restauration ».
Patrick Bouffety

Toutes les sections du lycée ont été mobilisées : section hôtelière pour la partie restauration, section métiers du bois pour l’isolation du conteneur et l’aménagement d’une terrasse, et chaque actrice et acteur du lycée a pu contribuer à la dimension culturelle du « Trait d’Union ».

JPEG - 275.9 ko
L’équipe du « Trait d’Union »
26 novembre 2021

Jacky Ribeyre, Directeur du lycée, Stérenne Favennec, Jade Gadefait, Caroline Combes, Thaïs Teissedre et Patrick Bouffety

« On pourra y organiser des expositions, des projections de diapos, de vidéos, des rencontres autour du vivre-ensemble, avec comme fil rouge la lutte contre le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie et le harcèlement. On pourra accueillir un(e) réfugié(e) », précise Patrick Bouffety.

La seconde fonction de cette espace clos mais ouvert sur le monde sera dévolue à la confection de plats et de pâtisseries du monde, dans l’esprit foodtruck. Le premier thème est déjà trouvé : « Beyrouth et le Liban » qui pourrait être organisé d’ici la fin de l’année 2021 quand le Trait d’Union sera livré.

Actions prévues


- Inauguration thématique du local le jour de la journée Internationale de lutte contre la discrimination raciale ;
- Création d’une œuvre d’art dans la cour du Vivre Ensemble ;
- Création d’une web radio ;
- Création d’une page dédiée au « Trait -d’Union » ;
- Création de podcasts thématiques ;
- Création de petits films / clips ;
- Animation du café citoyen ;
- Exposition photos, tableaux, dessins ;
- Mini concert + thématique restauration rapide ;
- Événements thématiques : journée droit de l’homme, pays, ... ;
- Intervention / rencontre avec des personnes extérieures : philosophes, historiens, témoins, écrivains.

Liens

- Lycée hôtelier du Sacré-Cœur à Saint-Chély d’Apcher
- Académie de Montpellier
- Région Occitanie / Pyrénées - Méditerranée