Commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale 1914 - 2014

, par Serge Raynaud

Présentation

Une grande commémoration nationale

La commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale s’inscrit dans plusieurs enjeux mémoriels de première importance : compréhension d’une épreuve qui engagea l’ensemble de la société française, transmission de cette mémoire aux Français d’aujourd’hui, hommage rendu à ceux qui vécurent la guerre et firent le sacrifice de leur vie. Enfin, les enjeux culturels et patrimoniaux invitent à appréhender le conflit dans la perspective d’une histoire nationale et européenne partagée.

Cent ans après ce terrible conflit, il s’agit pour les États européens d’être porteurs d’un message de paix, afin de contribuer à la construction d’un avenir commun.

L’alimentation pendant la Grande Guerre

Le premier août 1914 le chef du gouvernement, Raymond Poincaré, décrète la mobilisation générale pour le 2 août. La Première Guerre Mondiale va avoir une incidence immédiate sur l’organisation générale du pays. Les hommes partis au front, ce sont les femmes qui vont assurer la relève [1] . Dans les champs tout d’abord pour les récoltes de l’été, puis progressivement dans toutes les activités économiques et industrielles.
Très vite se pose la question du ravitaillement des troupes au front et de la survie des personnes non mobilisées. L’alimentation en temps de guerre sera un des enjeux de l’effort national et aura une incidence sur la victoire finale.

La Bibliothèque municipale de Dijon enrichit et valorise un fonds patrimonial particulièrement original consacré à la gastronomie [2], dénommé fonds gourmand. Elle organise ces journées qui rassemblent des historiens dont les travaux, dans leurs spécialités respectives, ont rencontré la question de l’alimentation pendant la Grande Guerre.

Lire la suite : « Manger et boire entre 1914 et 1918 », sur le site du Centenaire, centenaire.org

Programme des vendredi 14 et samedi 15 novembre 2014 à Dijon :

PDF - 14.1 Mo
Programme détaillé. Manger et boire entre 1914 et 1918
Journées d’études les 14 & 15 novembre 2014
BM de Dijon – 11 novembre 2014

Liens

Notes

[1À la fin de la guerre, elles seront écartées sans ménagement des activités, notamment industrielles, qu’elle ont accomplies avec courage et ténacité...

[2À noter la participation du Lycée hôtelier du Castel à Dijon à ces journées patrimoniales