Concours général des lycées - Finale 2014 La Rochelle... En attendant les résultats

, par Serge Raynaud

Une contribution du jury et des candidats, avec des interviews et textes de Christian Fréchède et des photographies de Bernard Mathieu.

Présentation

Pour être candidat au Concours général des lycées de la série Hôtellerie il faut être élève en classe de terminale du cursus de formation « Baccalauréat Technologique Hôtellerie ».
Le Concours général a pour fonction de distinguer les meilleurs élèves ou apprentis et de valoriser leurs travaux. Il évalue les candidats sur des sujets conformes aux programmes officiels, mais dans le cadre d’épreuves plus exigeantes et plus longues que l’examen du baccalauréat.
Les épreuves finales de la session 2014 ont eu pour cadre le lycée Hôtelier de La Rochelle (Voir le site du lycée sur la carte des établissements de la filière de formation).
Lire la suite.

Interviews des candidats

JPEG - 6.8 ko
10 juin 2014

Claire Rudloff. Lycée d’Hôtellerie et de Tourisme Alexandre-Dumas,
Illkirch Graffenstaden, académie de Strasbourg.
Âge : 17 ans.

Christian Fréchède : Claire, était-ce votre premier concours ?
Claire Rudloff : Non, j’ai déjà participé au concours « Alsace-Qualité » en cuisine.
Ch F : avez-vous des intentions de poursuivre après le Baccalauréat ?
C.R : oui je souhaiterais entrer en BTS pour une option B.
Ch F : Si vous deviez en une phrase donner votre avis sur le CGL ,
quel serait-il ?
C.R : rien de négatif, c’était très instructif, très convivial aussi. L’entente entre les candidats était superbe, nous garderons contact.
ChF : Lorsque vous serez dans le train pour regagner l’Alsace, quelle image pensez-vous garder de ce séjour Rochelais ?
C.R : Le dîner sur le bateau du jeudi soir .
ChF : Si vous aviez un conseil à donner aux futurs candidats qui se présenteront au concours général des Lycées, lequel serait-il ?
C.R : Ne pas partir dans le seul esprit que nous sommes là uniquement pour gagner, mais vivre une expérience hors norme et prendre cela avec humilité. J’en garderai un excellent souvenir.


JPEG - 6.4 ko
10 juin 2014

Baptiste Herbreteau : Lycée des Métiers de Bazeilles,
Bazeilles en Ardennes, académie de Reims.
Âge : 16 ans

Christian Fréchède : Baptiste, était-ce votre premier concours ?
Baptiste Herbreteau : oui, exactement.
ChF : avez-vous des intentions de poursuivre après le Baccalauréat ?
B.H : oui je souhaiterais entrer en BTS pour une option B. J’aime la cuisine et surtout les plats chauds. Mon cousin cuisinier m’a conforté dans ce choix.
ChF : Si vous deviez en une phrase donner votre avis sur le CGL , quel serait-il ?
B.H : Je dirais que c’est éprouvant et passionnant à la fois. Éprouvant puisqu’on enchaîne les épreuves avec un peu de stress, surtout la cuisine. Le timing est serré. Passionnant dans les échanges avec le jury de qualité. Tous les Meilleurs ouvriers de France parlaient avec passion, je ne suis pas prêt d’oublier.
ChF : Si vous aviez un conseil à donner aux futurs candidats qui se présenteront au concours général des Lycées, lequel serait-il ?
B.H : Ne pas se laisser aller au stress, c’est facile à dire mais ça se passe bien quoi qu’il arrive, ne pas forcément venir pour gagner.
ChF : Lorsque vous serez dans le train pour regagner Bazeilles, quelle image pensez-vous garder de ce séjour Rochelais ?
B.H : La soirée sur le bateau et le Jury de MOF et Clés d’Or. J’en garderai un superbe souvenir.


JPEG - 7.4 ko
10 juin 2014

Richard Agliata : Lycée Hôtelier Lesdiguières, Grenoble,
académie de Grenoble
Âge : 17ans et demi

Christian Fréchède : Baptiste, était-ce votre premier concours ?
Richard Agliata : oui.
ChF : avez-vous des intentions de poursuivre après le Baccalauréat ?
R.A  : oui je souhaiterais entrer en BTS pour une option B.
ChF : Si vous deviez en une phrase donner votre avis sur le CGL ,
quel serait-il ?
R.A : Des regrets sur des techniques dans certaines épreuves, je m’en suis rendu compte après.
C’est un concours très complet qui demande un niveau au dessus du Bac et ça nous prépare bien, au delà des cours. J’ai beaucoup aimé les épreuves , elles se sont bien déroulées avec une très bonne organisation. J’ai aimé l’accueil du lycée, les animations le soir sur le bateau, ce qui a permis d’aller au delà du concours avec les autres candidats. Je ne vois rien de négatif dans cette expérience.
ChF : Lorsque vous serez dans le train pour regagner Grenoble, quelle image pensez-vous garder de ce séjour Rochelais ?
R.A : Les épreuves, l’impression que m’a laissé le jury de nombreux MOF. C’était motivant de cuisiner pour un jury de cette qualité.


JPEG - 7.4 ko
10 juin 2014

Anka Aleksic : Lycée Hôtelier Raymond-Mondon, Metz,
académie de Nancy-Metz.
Âge : 19 ans

Christian Fréchède : Anka, était-ce votre premier concours ?
Anka Aleksic : oui.
ChF : avez-vous des intentions de poursuivre après le Baccalauréat ?
A.A : Oui en BTS option A.
ChF : Si vous deviez en une phrase donner votre avis sur le CGL , quel serait-il ?
A.A : Nous avons été très bien accueillis, tout le monde qui participait au concours de près ou de loin était très gentil, l’organisation fluide ce qui est sécurisant dans ce genre de situation. La convivialité n’a pas été de reste . Ce que j’ai préféré était d’être ensemble avec les autres candidats avec lesquels nous nous sommes très bien entendus. Ce que j’ai trouvé difficile .... les épreuves de restaurant !
ChF : Si vous aviez un conseil à donner aux futurs candidats qui se présenteront au concours général des Lycées, lequel serait-il ?
A.A : Ne surtout pas stresser, rester calme à tout prix.
ChF : Lorsque vous serez dans le train pour regagner Metz, quelle image pensez-vous garder de ce séjour Rochelais ?
A.A : C’est une expérience très enrichissante, c’est une chance unique . Je garderai l’image du cadre maritime.


JPEG - 7 ko
10 juin 2014

Cédric Billon : Lycée d’Hôtellerie et de Tourisme Alexandre-Dumas,
Illkirch Graffenstaden, académie de Strasbourg
Âge : 18 ans.

Christian Fréchède : Cédric, était-ce votre premier concours ?
Cédric Billon : oui.
ChF : avez-vous des intentions de poursuivre après le Baccalauréat ?
C.B : Oui en BTS option B.
ChF : Si vous deviez en une phrase donner votre avis sur le Concours général des lycées, quel serait-il ?
C.B : C’est une expérience exceptionnelle au niveau qualité du jury, des candidats rencontrés ainsi que des organisateurs. Le temps le plus fort pour moi, la soirée organisée sur le bateau France 1 avec les discours et la remise du coffret cadeau.
ChF : Comment avez-vous vécu la proximité des autres candidats ?
C.B : C’était super ! Nous avons établi des liens, un super groupe, tout le monde s’entendait bien, nous garderons des contacts.
ChF : Si vous aviez un conseil à donner aux futurs candidats qui se présenteront au concours général des Lycées, lequel serait-il ?
C.B : Rester soi-même, ne pas stresser, c’est une expérience unique que je souhaite à quiconque la mérite. Je conseille vivement de se lancer dans l’aventure. C’était une bonne surprise pour moi.
ChF : Lorsque vous serez dans le train pour regagner Strasbourg, quelle image pensez-vous garder de ce séjour Rochelais ?
C.B : Le premier jour en arc de cercle dans le patio du lycée pendant le tirage au sort des numéros des candidats et les photos .


JPEG - 7.1 ko
10 juin 2014

Marine Barjot : Lycée Hôtelier Guillaume-Tirel, Paris,
Académie de Paris.
Âge : 18 ans

Christian Fréchède : Marine, était-ce votre premier concours ?
Marine Barjot : oui.
ChF : avez-vous des intentions de poursuivre après le Baccalauréat ?
M.B : Oui en BTS option A.
ChF : Si vous deviez en une phrase donner votre avis sur le CGL ,
quel serait-il ?
M.B : c’est une expérience enrichissante, conviviale, humainement riche. Nous avons été en face d’un jury prestigieux mais très agréable, c’était un peu stressant mais essentiel pour ce concours.
ChF : Quelles images emporterez avec vous dans le train du retour ?
M.B : Les + : l’accueil, la qualité des repas, l’ambiance, le repas sur le bateau, le cadre, le soleil de La Rochelle, les ports.
Les - : les chambres un peu serrées.
ChF : Si vous aviez un conseil à donner aux futurs candidats qui se présenteront au concours général des Lycées, lequel serait-il ?
MB : D’être détendus, prêts à faire face.


JPEG - 7.3 ko
10 juin 2014

Aymeric Rocher : Lycée des Métiers Émilie-du-Châtelet, Serris,
Académie de Créteil.
Âge : 17 ans

Christian Fréchède : Aymeric, était-ce votre premier concours ?
Aymeric Rocher : Non, j’ai participé au concours Malongo à Nice.
ChF : avez-vous des intentions de poursuivre après le Baccalauréat ?
A.R : Oui en BTS RH à Serris.
ChF : Si vous deviez en une phrase donner votre avis sur le CGL , quel serait-il ?
A.R : L’accueil et la prise en charge de haut niveau bien que les chambres soient un peu loin. Les épreuves sont plus poussées que pour le baccalauréat technologique, elles demandent de se surpasser. Le jury a été génial.
ChF : Quelles images emporterez avec vous dans le train du retour ?
A.R : Il me restera en tête , l’entente et l’ambiance entre les candidats du concours, la grandeur du patio du lycée .
ChF : Si vous aviez un conseil à donner aux futurs candidats qui se présenteront au concours général des Lycées, lequel serait-il ?
A.R : Simplement être le plus professionnel possible.


JPEG - 7.4 ko
10 juin 2014

Élodie Kim : Lycée des Métiers Guillaume-Tirel, Paris,
académie de Paris.
Âge : 17 ans

Christian Fréchède : Élodie, était-ce votre premier concours ?
Élodie Kim : Oui.
ChF : avez-vous des intentions de poursuivre après le Baccalauréat ?
E.K : Oui en BTS option A ou B, je ne sais pas encore.
ChF : Si vous deviez en une phrase donner votre avis sur le CGL , quel serait-il ?
E.K : Très enrichissante expérience, je n’ai pas ressenti trop de compétition, c’est un excellent entrainement pour le bac. C’était super ! tout le monde très gentil, du jury aux organisateurs, très chaleureux.
Les + : la mobilisation de tout le monde, un jury de haut niveau très à l’écoute.
Les - : le stress quand même.
ChF : Si vous aviez un conseil à donner aux futurs candidats qui se présenteront au concours général des Lycées, lequel serait-il ?
E.K : Ne pas se mettre la pression, ne pas se monter la tête, être soi-même.
ChF : Quelles images emporterez avec vous dans le train du retour ?
E.K : Tous les MOF, les Clés d’Or, le soleil de La Rochelle, la bonne entente avec le groupe de candidats.


JPEG - 7.4 ko
10 juin 2014

Chloé Charier : Lycée des Métiers François-Rabelais, Dardilly,
académie de Lyon
Âge : 18 ans

Christian Fréchède : Chloé, était-ce votre premier concours ?
Chloé Charier : Oui.
ChF : avez-vous des intentions de poursuivre après le Baccalauréat ?
ChC : Oui en BTS option A à Dardilly.
ChF : Si vous deviez en une phrase donner votre avis sur le CGL , quel serait-il ?
ChC : J’ai beaucoup appris sur moi même par rapport au stress d’un concours prestigieux. Le jury était impressionnant mais il offre une grande valeur à nos façons d’aborder les épreuves. La cuisine était pour moi la partie la plus ardue.
Les + : l’accueil, on ne manque vraiment de rien, beaucoup d’attention dans l’organisation du concours, tout était pensé. Les repas étaient superbes.
Les - : Je n’en vois pas...
ChF : Si vous aviez un conseil à donner aux futurs candidats qui se présenteront au concours général des Lycées, lequel serait-il ?
ChC : S’entraîner pour la cuisine.


JPEG - 7 ko
10 juin 2014

Thomas Duval : Lycée des Métiers Paul-Augier, Nice,
Académie de Nice.

Nous remercions Thomas Duval pour sa participation.
Le temps très compté n’a pas permis d’effectuer son interview, nous le déplorons. Bravo à lui ainsi qu’à tous les candidats.

Liens