Journée d’apprentissage de la sculpture sur glace Une formation de l’académie de Versailles

, par Serge Raynaud

Présentation

Dans le cadre du Plan Académique de Formation (PAF), une formation destinée aux PLP des filières de l’Hôtellerie-Restauration et de l’Alimentation s’est déroulée le vendredi 27 Mai 2011 au Lycée des Métiers d’Hôtellerie et de Tourisme de Saint-Quentin en Yvelines (Académie de Versailles).

Gérard Taurin, M.O.F Glacier session 2003, anime cette journée.

Dans un premier temps, une présentation du matériel est abordée : tronçonneuse, ciseaux, pince à glace, fer à repasser. Puis une explication sur les cubes de glace utilisés est nécessaire : leur poids impressionnant -150 Kg pour un prix de 80€ environ-, comment les déplacer, les conserver, ...

Avant de commencer à « toucher la glace », Gérard Taurin demande à chaque participant de dessiner sur papier sa future pièce : poisson, voilier, fleur… suivant l’imagination.
Cela permettra de préparer un « patron », sorte de modèle qui sera utilisé pour la sculpture. Ce dessin est visualisé en 3D sur la feuille, afin de commencer une ébauche des volumes à l’aide de la tronçonneuse. Cette première découpe servira aussi à définir un socle.

Avant la pause déjeuner, Gérard Taurin propose une démonstration sur le thème d’un « Poisson ». Cette pièce sera réalisée par les participants pour conclure la journée. La sculpture du poisson est réalisée en 30 minutes. (Voir photographies).

Ensuite l’approche de la glace s’effectue par la découpe d’un cube, pour le sculpter en forme de sphère. Après la réalisation des sphères, G.Taurin présente la réalisation d’une rose.

Puis la journée se conclut par la sculpture d’un poisson. Le bloc de glace est plus impressionnant.
Chacun se pose la question :« Comment et par où commence–t-on ? »

D’abord, il faut dessiner le poisson sur la face avant , puis commencer les découpes grossières à la tronçonneuse et aux ciseaux. Mais très vite, le maître glacier apporte les corrections aux sculptures : il est important de donner de l’aisance au poisson, en le courbant, en ouvrant ses ouïes, en sculptant un œil...

On peut noter que certaines techniques ou réalisations en glace peuvent être effectuées avec des élèves. Ces pièces pourront être présentées et exposées lors de journées portes ouvertes, de repas à thèmes, banquets, pour différents projets pédagogiques…
Une journée supplémentaire aurait permis d’approfondir des techniques plus précises,
d’accentuer le travail de finesse.

La journée se conclut par les traditionnelles photos.
Merci à G.Taurin pour sa disponibilité et son professionnalisme.

Cet article a été rédigé par l’ensemble des participants à cette formation (par ordre alphabétique) :

  • Bonnard Stéphane ;
  • Boyer Nathalie ;
  • Breton Nicolas ;
  • Charpillet Philippe ;
  • Delelis Gilles ;
  • Dendien Sandrine ;
  • Lecoeur Nicolas ;
  • Merigoux Lucie ;
  • Morinière Olivier ;
  • Picaut Sophie ;
  • Pierre Jean-Daniel ;
  • Pierre Joël.

Lien

Photographies