La Pomme de terre de Noirmoutier obtient l’IGP Une protection à l’échelle européenne

, par Serge Raynaud

Présentation

Pascal Pierrat est professeur Certifié Service et Commercialisation, Assistant technique du DDF et administrateur de l’ENT « Mon Bureau Numérique » au Lycée des métiers de l’Hôtellerie et des Services Joseph-Storck de Guebwiller, académie de Strasbourg (Voir le site du lycée dans la carte des établissements de la filière hôtellerie-restauration).

Il exerce une veille et nous alerte sur l’actualité de l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO, site web : www.inao.gouv.fr.

1er juillet 2020 : IGP pour la pomme de terre de Noirmoutier

Un patrimoine local ancien
Les premières cultures de pommes de terre sur l’île de Noirmoutier remontent à la fin du 18e siècle. Les caractéristiques particulières de cette production ont très vite été reconnues sur le territoire national et sur le marché anglais. La production de la « Pomme de terre de Noirmoutier » correspond aujourd’hui à une organisation collective de producteurs, au sein d’un système coopératif dynamique, qui a construit depuis 80 ans, la réputation de ce produit et en a fait un véritable patrimoine local.

Une zone de production restreinte baignée par un microclimat insulaire
La « Pomme de Terre de Noirmoutier » est cultivée sur environ 450 hectares dans des sols sableux, entre mer et marais salants, sous le climat doux et ensoleillé de la petite île vendéenne d’une superficie de 48 km2. Ses principales caractéristiques comme la précocité des premières productions, une courte période de culture en pleine terre, la finesse de sa peau et une teneur faible en matière sèche, sont intimement liées aux propriétés des sols légers et filtrants qui en se réchauffant rapidement assurent un développement rapide des tubercules.

Tradition et savoir-faire des producteurs de l’île
Préparation précoce du sol en petites buttes de terre (billons), maîtrise de systèmes d’irrigation, sélection fine de variétés à chair majoritairement jaune et adaptées au contexte îlien (Sirtema, Bonnotte,..), pré-germination des plants sont autant de savoir-faire, souvent transmis entre générations de producteurs, qui contribuent à sa qualité. La maîtrise des arrachages réalisés dès la mi-mars, les modalités de transport et de préparation garantissent de plus, une fraîcheur et un plein respect de ce produit fragile avant expédition.

Une pomme de terre à peau fine, fondante et sucrée
Présente sur les marchés dès le début du printemps, elle bénéficie d’une peau fine se détachant facilement avant cuisson. Sa faible teneur en matière sèche et sa taille modérée la rendent idéale pour le rissolage ou la cuisson vapeur, révélant ainsi sa texture fondante et une saveur sucrée. Les gourmets la dégusteront assaisonnée d’une pointe de fleur de sel de l’île ou rehaussée d’une noisette de beurre salé.

  • Les données chiffrées (2019) :
    - 25 producteurs
    - 1 100 tonnes produites
    - 1 station de conditionnement

Vidéo « Récolte de pommes de terre de Noirmoutier »

  • Cette vidéo a été réalisée en 2011.

Liens

- www.inao.gouv.fr
- La Pomme de terre de Noirmoutier obtient l’IGP