CGM 2019 CSR et OPC. Finale à Paris Autres regards sur les épreuves et le concours

, par Serge Raynaud


Cet article est réalisé sous la direction de Michel Lugnier, IGEN et avec les contributions de :
- Mathieu Simonneau, IEN-ET Économie-Gestion de l’académie de Toulouse, vice-président du concours CSR ;
- Jérôme Muzard, IEN-ET Économie-Gestion de l’académie de Bordeaux, vice-président du concours OPC ;
- Bertrand Fabre, Professeur de sciences et technologies culinaires, École hôtelière de Paris, lycée Jean-Drouant, académie de Paris ;
- Sandrine Dominé, Professeure de sciences et technologies culinaires, Lycée professionnel René-Bonnet, académie de Toulouse.

Vidéo en cuisine

Sandrine Dominé a réalisé ces captations vidéo avec son smartphone.

Concours général des métiers de la restauration

Le Concours Général des Métiers est le seul concours de l’éducation nationale. À ce titre, il constitue une occasion unique pour nos élèves et leurs professeurs de faire valoir leur savoir-faire sous le regard d’un jury extrêmement prestigieux.

JPEG - 170 ko
Le jury 2019 en Commercialisation et services en restauration
29 mai 2019
Pourquoi s’inscrire à la session 2020 ?

Au-delà du prestige du concours et de la mise en lumière des candidats et de leurs enseignants et formateurs, s’inscrire au concours est une démarche de valorisation de la filière de formation et de ses métiers. Voici quelques bonnes raisons de participer :
- Les sujets du concours sont conformes aux attendus des référentiels de formation ;
- Les dossiers et sujets sont communiqués à l’avance pour permettre une préparation en amont ;
- Se préparer et participer constituent un entraînement idéal aux approfondissements métier et aident grandement à appréhender les épreuves du baccalauréat ;
- Le concours permet à des élèves et apprentis venus d’horizons différents de se confronter ;
- Le jury est composé de membres prestigieux, exigeants, mais toujours bienveillants ;
- Les épreuves écrites, orales et pratiques sont des temps forts de pédagogie et d’activités professionnelles ;
- Les partenaires du concours partagent avec les candidats leur expertise métier et mettent à leur disposition des outils, du matériel, des produits. Ils transmettent leur savoir-faire ;
- Les ateliers (Caféologie, art floral, fromages, ...) constituent des séquences d’approfondissement de la connaissance ;
- Les rencontres sont nombreuses et riches. Le concours est aussi un temps de partage et d’échanges ;
- Les enseignants et formateurs qui ont coaché [1] les candidats sont invités et les accompagnent. En CSR ils peuvent suivre la formation Malongo en caféologie ;
- Enfin, le prestige du concours rejaillit sur les établissements de formation, les académies et la filière toute entière.

Alors ? On vous espère en nombre pour la prochaine édition en 2020 !

Dossiers du concours 2019

Depuis plusieurs années des documents sont fournis aux candidats :

PDF - 570.8 ko
CGM CSR Finale dossier candidat 2019
Commercialisation et services en restauration
Jérôme Muzard – 27 mars 2019
PDF - 316 ko
CGM 2019 OPC Épreuves finales - Sujet
Dossier candidat
Jérôme Muzard – 22 mai 2019

Et un dossier de presse permet de mieux appréhender le concours général :

PDF - 660.8 ko
Dossier de presse. CGM 2019
Cuisine et CSR
Mathieu Simonneau – 24 mai 2019

Liens dédiés

Photographies en salle

Les photographies du portfolio en fin d’article sont celles de Bertrand Fabre, Professeur de sciences et technologies culinaires, École hôtelière de Paris, lycée Jean-Drouant, académie de Paris.

Notes

[1Chaque année le concours connaît des innovations.
Dès la prochaine session, les accompagnateurs seront invités à participer à des activités en lien avec les partenaires et jurys professionnels. Les coachs pourront ainsi... Non, ce sera la surprise !