BTS MHR - Guide d’accompagnement et vidéos Management en hôtellerie - restauration - Vidéos de présentation

, par Serge Raynaud

Présentation générale, par Michel Lugnier, IGEN

« La rénovation des Brevets de Technicien Supérieur du secteur Hôtellerie-Restauration s’inscrit dans la perspective d’un projet plus global visant à rendre lisibles et complémentaires les multiples certifications et spécialités dont peut se prévaloir le secteur de l’hôtellerie-restauration.
Ainsi, avec cette rénovation, les BTS MHR se positionnent explicitement comme la poursuite d’études « naturelle » des titulaires du baccalauréat technologique sciences et technologies de l’hôtellerie-restauration (STHR).

Ces évolutions sont rendues indispensables pour faire face aux mutations qui affectent ce secteur d’activité. L’individualisation des demandes des clients, la diversification des modes de restauration, le poids croissant des technologies de l’information, la prise en compte des considérations liées à la santé, à la sécurité, au développement durable, …, engendrent des besoins nouveaux en termes de compétences, de qualifications auxquels il nous faut répondre.
Outre la maîtrise technique, la capacité d’adaptation devient, aujourd’hui, un facteur important d’employabilité et d’évolution professionnelle.

La rénovation des BTS « Hôtellerie-Restauration » et « Responsable de l’hébergement » résulte d’une étude préalable approfondie des besoins des entreprises du secteur. Celle-ci a été conduite par les représentants de la profession qui siègent au sein de la 17e CPC (hôtellerie-restauration-tourisme).
Cette phase d’opportunité a confirmé la nécessité de faire évoluer ces BTS. Un travail de fond a alors été engagé avec la profession pour identifier les activités confiées au détenteur d’un BTS MHR. La profession a demandé à ce que l’on situe très clairement, y compris dans l’appellation, les nouveaux BTS MHR à un niveau de manager d’équipes.
Pour chacune des trois options du BTS Management en hôtellerie-restauration , le pôle dédié aux activités qui relèvent du management de l’unité dans une dimension opérationnelle est appelé à concourir à la détection des talents, à la valorisation des personnels en vue de leur fidélisation au sein des entreprises hôtelières. [1]
Le BTS MHR s’inscrit dans la logique de la rénovation de la voie technologique et constitue, de fait, la seule possibilité pour un jeune ayant suivi un enseignement technologique relevant de l’hôtellerie-restauration de poursuivre sa formation dans ce secteur.
La présence d’une classe de mise à niveau (MAN) constitue, pour de nombreux jeunes venant d’achever leur second cycle en enseignement général ou l’ayant achevé depuis un an au plus (les adultes ne sont donc pas concernés), une chance de rejoindre la filière hôtellerie-restauration.

Un séminaire national a été organisé le 3 avril 2018 au lycée hôtelier de Saint-Quentin-en-Yvelines à Guyancourt. Lors de cette journée qui a fait l’objet des captations vidéo ci-dessous, près de 150 inspecteurs et formateurs académiques se sont retrouvés pour échanger, en présence du groupe des experts, sur les enjeux et les contenus de cette rénovation.
Ce séminaire est actuellement déployé dans les académies qui organisent, à leur initiative, des journées de formation à destination des enseignants. »

Michel Lugnier,
IGEN Économie-Gestion en charge de la filière Hôtellerie-Restauration

JPEG - 130.4 ko
Michel Lugnier, IGEN présente les acteurs de la rénovation du BTS MHR
19 avril 2018

Guide d’accompagnement pédagogique

- Télécharger le GAP :

PDF - 1.1 Mo
BTS MHR - Guide d’accompagnement du référentiel
GAP : version du 17 avril 2018
19 avril 2018

Vidéogrammes du séminaire national - Dix captations

Une réunion nationale de présentation du Brevet de Technicien Supérieur « Management en Hôtellerie Restauration » (BTS MHR) a eu lieu le 3 avril 2018 au lycée des métiers de l’hôtellerie et du tourisme de Saint-Quentin-en-Yvelines à Guyancourt, académie de Versailles.

Michel Lugnier, IGEN, a présenté le BTS MHR et a demandé aux pilotes nationaux des champs professionnels de présenter les travaux de leurs groupes respectifs :
- Didier Chadourne, IA-IPR Économie & Gestion de l’académie de Montpellier : Économie et Gestion Hôtelière (EGH),
- Pierre Villemain, IA-IPR Économie & Gestion de l’académie de Nancy-Metz : Sciences et Technologies des Services (STS),
- Pierre Tassion, IA-IPR Économie & Gestion de l’académie de Poitiers : Sciences et Technologies Culinaires (STC),
- Isabelle Faller, IA-IPR Biochimie-Biotechnologies de l’académie de Nancy-Metz : Sciences en Hôtellerie Restauration (SHR).
Isabelle Faller a piloté la partie scientifique sous la direction de Sabine Carotti, Inspectrice générale de l’Éducation nationale - Sciences et technologies du vivant, de la santé et de la Terre - biotechnologies/sciences médico-sociales.


Présentation par Michel Lugnier -IGEN Économie & Gestion

Partie 1 - Présentation générale
Partie 2 - Cohérence de la voie technologique
Partie 3 - Management et entrepreneuriat
Partie 4 - Construction alliant polyvalence et spécialisation
Partie 5 - Pôles d’activités
Partie 6 - Compétences, savoirs et attendus

Présentation par les IA-IPR pilotes nationaux

Économie et Gestion Hôtelière (EGH)
Sciences et Technologies des Services (STS)
Sciences et Technologies Culinaires (STC)
Sciences en Hôtellerie Restauration (SHR)

Liens

- Référentiel du BTS MHR et arrêté du 15/02/2018
- Référentiel de la classe de Mise à niveau BTS - 2018

Notes

[1Le BTS MHR est construit autour de cinq pôles d’activités :
- Pôle d’activités 1 – Production de services en hôtellerie restauration,
- Pôle d’activités 2 – Animation de la politique commerciale et développement de la relation client,
- Pôle d’activités 3 – Management opérationnel de la production de services en hôtellerie-restauration,
- Pôle d’activités 4 – Pilotage de la production de services en hôtellerie restauration,
- Pôle d’activités 5 – Entreprenariat en hôtellerie -restauration.
La première année est commune aux trois options proposées en deuxième année :
- Option A - Management d’unité de restauration,
- Option B - Management d’unité de production culinaire,
- Option C - Management d’unité d’hébergement.