Forum Alimentation et Culture 2006

, par Serge Raynaud

Forum Alimentation et Culture. Édition 2006.

L’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation ( IEHCA) et l’Université François-Rabelais de Tours se sont associés pour organiser la deuxième édition du Forum Alimentation et Culture qui s’est déroulé du 21 au 26 novembre 2006.
Les participants ont été accueillis par Francis Chevrier, Directeur de l’IEHCA, Michel Lussault, Président de l’Université François Rabelais et Jean-Marie Panazol, Inspecteur général de l’Éducation nationale.

- Cette année fut l’occasion de favoriser, au sein des nombreux espaces d’échanges et de dialogues, les réflexions, les confrontations, les débats sur le thème :
"CUISINE FRANÇAISE, CUISINES ÉTRANGÈRES : ÉCHANGES, INFLUENCES, CONVERGENCES".

- Placées sous la Présidence de Monsieur Alain Senderens, les Rencontres François-Rabelais ont rassemblé des professionnels du monde de la gastronomie -cuisiniers, producteurs, gastronomes, journalistes- , des Universitaires spécialistes des Sciences de l’Homme et de la Société -historiens, géographes, sociologues, ethnologues, anthropologues, ...- et des représentants de l’Éducation nationale -inspecteurs, proviseurs, chefs de travaux et professeurs-.

  • Les professionnels ont unanimement mis l’accent sur les enrichissements, notamment culturels, qu’ils ont rapportés de leurs immersions dans des cultures autres au cours de leurs voyages et qui les ont influencés ;
  • Les enseignants, placés sous la Direction de Messieurs Jacques Saraf, Doyen de l’Inspection générale du groupe économie et gestion, et Jean-Marie Panazol, Inspecteur général du groupe économie et gestion, en charge des relations internationales du secteur hôtellerie et restauration, ont présenté leur expérience des actions entreprises pour permettre à nos élèves, nos apprentis et nos étudiants d’aller vivre des bains professionnels dans des pays étrangers, et, avec la réciprocité des échanges, d’accompagner la venue et la poursuite d’études en France pour des jeunes venus de pays aux cultures bien différentes des nôtres. Les actions menées par le "Réseau Chine" sont un des beaux exemples du dynamisme de ces "cultures mêlées".
  • Enfin, les universitaires apportent leur expertise. Au travers de leurs recherches, leurs travaux, colloques et thèses, ils contribuent à asseoir les méthodologies qui conduisent à la démonstration de la vérité. La dimension, tant intellectuelle que culturelle qu’ils nous offrent élargit grandement le spectre des connaissances que les jeunes pourront appréhender dans leurs apprentissages professionnels, et au-delà.

Tous les ateliers et tables rondes ont été porteurs de cette dimension culturelle, dans la diversité et la transversalité. La richesse et le dynamisme des échanges attestent de cette soif d’apprendre chez tous les acteurs qui touchent de près ou de loin à l’alimentation.


JPEG - 40.3 ko
Olivier Roellinger et Olivier Etcheverria, atelier N° 3. S Raynaud, 24/11/2006.
26 novembre 2006

Coordonné par Olivier Etcheverria, Maître de Conférences de Géographie à l’université d’Angers, l’atelier N° 3 accueillait Olivier Roellinger, cuisinier et restaurateur, Les Maisons de Bricourt à Cancale. Le public a pu savourer, goûter les paroles si complémentaires des deux conférenciers et participer, à leur demande, à des échanges qui ont donné lieu à des moments de grande qualité.


Enfin, saluons la parution de "Gusto, Gastronomie : tendances et cultures", magazine culturel entièrement consacré à la cuisine et destiné aux très nombreux amateurs éclairés. Son premier numéro présente, parmi de nombreux articles, un compte-rendu de la première édition des Rencontres François-Rabelais de 2005.

JPEG - 18.7 ko
26 novembre 2006

Gusto, Gastronomie : tendances et cultures
N°1, automne 2006.

Un site Internet, le relais de presse "gustopress.com" présente ce beau recueil trimestriel publié simultanément dans les langues française et anglaise.

Le CRNHR sera attentif et disponible pour informer ses visiteurs des suites, comptes-rendus et publications de ce Forum Alimentation et Culture "cru 2006", qui, déjà, appelle l’élaboration d’un millésime 2007 que toutes et tous souhaitent aussi riche que les deux premières éditions.

Serge Raynaud.