Concours général des métiers 2017 Service et commercialisation. Baptiste Bossé, candidat Interview d’un candidat pendant les épreuves

, par Serge Raynaud

Présentation

Sous la direction de Michel Lugnier, IGEN et Président du concours général, Karine Viard, IEN-ET de l’académie d’Orléans-Tours et Vice-présidente du concours « Restauration approfondissement - service et commercialisation » et Jérôme Muzard, IEN-ET de l’académie de Bordeaux et Vice-président du concours « Restauration approfondissement - organisation et production culinaire » ont organisé les épreuves.
Ils travaillent ensemble pour le Concours général et croisent leurs organisations, leurs idées, partagent les retours des professionnels.

Depuis quelques années ils ont fait évoluer les épreuves vers plus de créativité, plus de technicité, et une mise en perspective de ce qui est la restauration aujourd’hui dans des entreprises de renom. Les professionnels de ces entreprises les accompagnent et partagent ces choix, toujours en regard des référentiels et des objectifs de formation de candidats qui vont très vite passer les épreuves du baccalauréat professionnel.

Baptiste Bossé, entre deux épreuves...

Baptiste Bossé est à l’image de tous les autres candidats : toujours souriant, professionnel, disponible.
Je l’ai arrêté dans son élan juste après l’atelier d’analyse des vins alors qu’il s’apprêtait à retourner en salle pour mettre la dernière touche à la mise en place de ses deux tables et vérifier que les consignes données à son commis avaient été bien exécutées. [1]

JPEG - 110.8 ko
Karine Viard et Lou Devaux
22 mai 2017

Il évoque le concours général, « son concours » et le plaisir qu’il a à participer, à se concentrer pour les différents ateliers, à assurer un argumentaire de vente de qualité, à préparer son rang de service, à accueillir les convives et accompagner pour que ce repas reste dans leurs mémoires.
Le stress ? Oui, comme tous les candidats il y est sujet. Mais en servant la table de Lou Devaux [2] la dynamique du métier a chassé toute tension négative au profit de l’action et des sourires qui vont si bien avec !

Vidéo de l’interview de Baptiste Bossé

- À consommer sans modération tant son propos est réjouissant et enthousiaste !

Liste des candidats sélectionnés

Voici les candidats qui étaient sélectionnés pour se confronter aux épreuves à Paris :

AcadémieÉtablissementNOM Prénom
AMIENS SEP annexée au Lycée Charles de Gaulle - COMPIÈGNE BRETON Valentine
BORDEAUX Lycée Louis Darmante - CAPBRETON LAURO-MARTEL Marie-Léa
CLERMONT-FERRAND Lycée général et hôtelier de Chamalières - CHAMALIÈRES BERNARDO Lina
LILLE LP Alain Savary - ARRAS RAMETTE Valentin
LYON SEP LPO Saint Exupéry - BELLEGARDE SUR VALSERINE BROSSUT Marine
MONTPELLIER LPP Hôtelier Sacré-Cœur - SAINT-CHÉLY D’APCHER LAFON Julien
NANTES Lycée Jean-Bertin - SAUMUR BOSSE Baptiste
NICE Lycée hôtelier Paul Augier - NICE COUSAERT Perrine
ORLEANS-TOURS Lycée Jacques Cœur -BOURGES DAUBOURG Lucile
POITIERS Lycée hôtelier du parc de la francophonie - LA ROCHELLE CAILLON Corentin
ROUEN SEP Lycée Jean-Baptiste Decrétot - LOUVIERS DAVOUST Morgane
STRASBOURG Lycée Joseph Storck -GUEBWILLER BRAUN MALAEL Laure

Liens

Photographies

Les photographies sont publiées sous licence Creative Communs BY-NC-SA.
Vous pouvez les reprendre pour illustrer vos articles de sites d’établissement.
De même, pour les vidéos, un onglet « Pour aller plus loin » vous propose un lecteur exportable pour afficher les vidéos.
Si votre site est valide « oembed », l’adresse (url) de la vidéo suffit.
Crédit photo et vidéo : Serge Raynaud.
Dans tous les cas, merci de citer la source : « Site national de ressources hôtellerie-restauration ».

Notes

[1Je le sais : ce n’est pas bien d’intercepter ainsi un candidat... Mais j’avais informé le jury et je me trouvais là, en attente. Je venais juste de chuter dans les escaliers de l’École hôtelière de Paris et je rassemblais mes morceaux... Circonstance atténuante, donc, et je plaide coupable ! Avouez que cela aurait été dommage de ne pas conserver le point de vue de Baptiste sur ce concours et la journée qu’il vivait. Sa passion est à l’aune son professionnalisme que l’on mesure à l’occurrence du mot « plaisir », répété à l’envie...
Et il ne joue pas, c’est spontané !
Merci Baptiste Bossé, pour vous, pour les autres candidats, et pour le concours général des métiers.

[2Lou Devaux N’allez surtout pas me dire que vous ne la connaissez pas : c’est elle qui a conçu, pour la deuxième session consécutive l’affiche du concours ! (Voir Affiche du Concours Général des Métiers 2016.