« La gastronomie vaut-elle le détour ? » 5e « Rencontres François Rabelais » de Tours
Placées sous la présidence de Marc Meneau

, par Serge Raynaud

Présentation

Les 5e « Rencontres François Rabelais » consacrées au thème « la gastronomie vaut-elle le détour ? » ont eu lieu à Tours les 27 et 28 novembre 2009.

Le public nombreux a été accueilli à l’université François-Rabelais par Jean Germain (Maire de Tours et Premier Vice-président du Conseil Régional de Centre), Jean-Marie Panazol (Doyen du groupe Économie-gestion de l’Inspection générale de l’Éducation nationale) et Marc de Ferrière le Vayer (Président de l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation).

JPEG - 34.3 ko
De gauche à droite : Jean Germain, Jean-Marie Panazol, Marc de Ferrière le Vayer
30 novembre 2009

Au détour des tables rondes et des ateliers, le thème central de ce cinquième opus a mis en évidence des éléments fondateurs de l’acte touristique.
La transversalité, terme récurrent, montre que plus le spectre culturel qui entoure le lieu de destination touristique est large, plus ce lieu attise les regards et suscite chez des touristes potentiels l’envie de s’y rendre.

Dès lors, accoler un adjectif unique et donc forcément réducteur au nom « tourisme » deviendrait presque un non-sens. Les acteurs présents ont démontré que le tourisme n’est pas catégoriel, strictement lié à un objectif unique. La gastronomie, vecteur de destinations nombreuses, n’est jamais aussi bien perçue que dans son contexte d’histoire, de paysages, de flore, de faune, de culture et de transmission de valeurs humaines patiemment agrégées au fil du temps. Ce sont les transmissions de ces valeurs du passé qui construisent notre présent.
Nous devons apprendre à préserver cet existant pour préparer un avenir cohérent dynamique et juste. Les piste tracées ou suggérées par les actrices et acteurs lors de ce cinquième forum de l’IEHCA nous y aideront.

Table ronde N°1

Tourisme, gastronomie : l’histoire des deux plaisirs
Le tourisme et la gastronomie, au sens moderne de ces deux termes, ont à peu prés le même âge, puisque ce sont tous les deux des enfants du Siècle des Lumières, entre " Grand Tour " des élites anglaises et invention du restaurant à la française. Ce n’est pas tout à fait un hasard, les mêmes causes (économiques, sociales, politiques) produisant les mêmes effets (culturels).

Modérateur : Pascal Ory (Historien, université Panthéon - Sorbonne).
Intervenants : Julia Csergo (Historienne, université Lumière – Lyon II),
André Rauch (Historien, université Marc Bloch, Strasbourg),
Catherine Bertho-Lavenir (Historienne, université Sorbonne nouvelle),
Claude Origet du Cluzeau (Ingénieur-conseil, économiste du tourisme et de la culture),
Gérald Passédat (Chef cuisinier, Le Petit Nice, Marseille, absent excusé).

JPEG - 37.6 ko
De gauche à droite : Pascal Ory, André Rauch, Claude Origet du Cluzeau, Catherine Bertho-Lavenir et Julia Csergo
30 novembre 2009

Table ronde N°2

L’influence des facteurs régionaux dans la gastronomie
La gastronomie régionale existe-t-elle ? Ses fondements, ses racines ? Peut-elle s’exporter et comment ? Dans quelle mesure peut-elle devenir un facteur de développement local ?

Modérateur : Jean-Marie Panazol (Doyen du groupe Économie – gestion de l’Inspection générale de l’Éducation nationale).
Intervenants : Marie-Madeleine Mialot (Deuxième Vice-présidente du Conseil Régional du Centre, absente excusée), Marc Meneau (Chef cuisinier, l’Espérance, Saint-Père-sous-Vézelay), Jean-Pierre Poulain (Sociologue, université Toulouse Le Mirail, absent excusé),
Bernard Gagnepain (Président du groupe Tourisme, Conseil Économique et Social de la Région Centre), Jean-Claude Boutaud (Professeur de communication, université de Bourgogne)

JPEG - 82.2 ko
De gauche à droite : Jean-Marie Panazol, Bernard Gagnepain, Marc Meneau et Jean-Claude Boutaud
30 novembre 2009

A l’issue de cette deuxième table ronde du vendredi matin, un déjeuner a été proposé et servi par le Lycée des métiers de l’Hôtellerie et du Tourisme " Val de Loire ". A l´image de la cuisine française ouverte sur le monde au fil des époques, ce repas avait pour thème « la découverte des terroirs européens ».

JPEG - 79.4 ko
Les convives affluent à l’hôtel de ville de Tours
30 novembre 2009
JPEG - 67.7 ko
Les élèves sont prêts pour accuillir, suggérer et... vendre les terroirs européens !
30 novembre 2009

Table ronde N°3

Construire un produit touristique centré sur la gastronomie ?
La gastronomie est-elle un facteur d’attractivité touristique ?
Existe-t-il une charte pour définir les souvenirs alimentaires de vacances ?
Quels contrôles qualité et modes de communication sont utilisés ?

Modérateurs : Alain Henriet (Inspecteur général de l’Éducation nationale en charge du Tourisme).
Michel Veneau (Direction du Tourisme, Ministère de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi),
Intervenants : Erwan Corre (Directeur de production, Smart & Co),
Christian Mantéi (Directeur général d’Atout France),
Benjamin Piccoli (Association Routes des fromages AOC d’Auvergne).

  • Une contribution d’Alain Henriet, Inspecteur général de l’éducation nationale, groupe Économie-gestion.
PowerPoint - 5.6 Mo
Rencontres Rabelais - Route des Fromages d’Auvergne. B Piccoli. 30/11/2009.
30 novembre 2009

Le samedi matin la journée débutait par un séminaire professionnel réservé aux personnels de l’Éducation nationale. Le programme de travail était dirigé par Jean-Marie Panazol, Doyen de l’Inspection générale de l’Éducation nationale, entouré de ses collègues IGEN Alain Henriet, en charge des Métiers du Tourisme et Jean-Claude Billiet, Responsable du département Économie-gestion du CERPET.

JPEG - 86.3 ko
De gauche à droite : Alain Henriet, Jean-Marie Panazol et Jean-Claude Billiet
30 novembre 2009

Table ronde N°4

Des paysages à boire et à manger !
Dans nos assiettes et dans nos verres, les mets, les plats et les boissons qui s’offrent à nous racontent le monde. Issue des paysages qui ont porté ces produits, notre nourriture dessine aussi nos paysages, ces vignobles et grands champs ouverts, bocages, alpages, et rivages. Comment l’environnement s’invite à table ? Et pourquoi il y est à sa place ? Tel est l’enjeu de notre alimentation aujourd’hui.

Modérateur : Gilles Fumey (Géographe, université Paris – Sorbonne).
Intervenants : Christian Valette (Chef cuisinier, Maison de l’Aubrac, Paris),
Gilbert Dalla Rosa (Président, Slow Food Béarn),
Rodolphe Le Meunier (Meilleur fromager international, La Croix-en-Touraine),
Sandrine Scheffer (Géographe ESTHUA, Angers).

JPEG - 51.6 ko
De gauche àdroite : Rodolphe Le Meunier, Christian Valette, Sandrine Scheffer, Glibert Dalla Rosa et Gilles Fumey
30 novembre 2009

Table ronde N°5

Itinéraires gourmands et médias
Dans les rapports qu’entretiennent gastronomie et tourisme, les médias ont une place essentielle. Cette table ronde va tenter de cerner ce sujet à travers les exemples d’une chaîne de télévision thématique, d’un magazine institutionnel et des sites Internet de chefs étoilés.

Modérateur : Bénédict Beaugé (Journaliste).
Intervenants : Anne Lardeur (Editrice de sites Internet, Aragorn, Paris), Cathy Boirac (Editrice de la revue Spain Gourmetour, Madrid, Espagne) et €ric Roux, journaliste qui a remplacé au pied levé Marco Bolasco (Gambero Rosso, absent excusé).

JPEG - 85.3 ko
De gauche à droite : Bénédict Beaugé, Cathy Boirac, Éric Roux et Anne Lardeur
30 novembre 2009

Table ronde N°6

L’oenotourisme, un atout pour l’Europe ?
Visites de domaines et dégustations permettent une certaine valorisation économique du travail des viticulteurs. Mais les touristes
sont-ils suffisamment disposés à donner à leurs vacances une plus-value culturelle, de découverte, d’art de vivre, de gastronomie,
d’authenticité ? Les vins sont-ils les produits marqueurs identifiés comme les plus authentiques expressions des terroirs ?
Enfin, à quelles conditions le monde du tourisme et celui du vin démontrent-ils les synergies attendues ?

Modérateur : Hervé Hannin (Ingénieur de recherche, SupAgro, Montpellier).
Intervenants : Dominique Tremblay (Directeur, Mission Val de Loire, Tours), Anne-Sophie Lerouge (Interloire), Sophie Lignon-Darmaillac (Géographe, université Paris-Sorbonne), Daniel-Etienne Defaix (Viticulteur à Chablis, pilote de la Journée européenne de l’oenotourisme), Robert Touchet (Le Relais de Bonnezeaux, Thouarcé, Vice-président Cuisineries Gourmandes).

JPEG - 104.2 ko
De gauche à droite : Robert Touchet, Anne-Sophie Lerouge , Dominique Tremblay, Hervé Hannin, Daniel-Étienne Defaix et Sophie Lignon-Darmaillac
30 novembre 2009

Liens :
En parallèle du forum, se tenait Eurogusto 2009, le nouvel événement international de Slow Food.